vendredi 10 juillet 2015

LE CHRONIQUEUR EXPRESS : OVERLORD - EPISODE 1



"L’histoire se déroule lorsque la fin du célèbre MMORPG, Yggdrasil, est annoncée.
Cependant, Momonga, qui est l’un des plus puissants sorciers du jeu avec son avatar de squelette, décide de ne pas couper sa connexion à l’arrêt des serveurs. Mais il découvre que le jeu continue à fonctionner et que les PNJ, ennemis et divers boss, prennent vie avec leur propre conscience. N’ayant pas de parents, pas d’amis et aucun travail, Momonga apprend à gouverner le « Royaume de l’ombre » tout en combattant le « Royaume des humains » !" (résumé : Adala-news)
A en croire l'image ci jointe, on pourrait penser que la jeune femme en premier plan est l'héroïne de cette série. Que nenni, puisqu'il s'agit... du gros boss de fin de niveau squelettique ! Eh oui, pas de jeune et beau héros ténébreux, rigolo où cool pour une fois ! De ce point de vue de départ original qui change des Hack Sign, Sword Art Online et autres Log Horizon, Overlord est plutôt joli, et animé avec soin dans sa seule et unique scène d'action de ce premier épisode. Verra t'on se développer un scénario du type "le big boss est en fait un mec sympa ?". Après ce premier épisode, on peut le supposer. Cependant, il ne se passe pas grand chose pour ce début de série : le "héros" se réveille, constate la situation, essaye de relativiser, teste ses pouvoirs, et convoque ses sbires pour.... Bin, la suite au prochain épisode ! C'est peu, et on espère que ça s'accélérera par la suite.

En tous cas, le point de départ de prendre le big bad guy comme héros d'une série est plutôt original pour le genre, et perso, ça titille ma curiosité pour la suite...

LIEN EN STREAMING LÉGAL ADN : CLIQUEZ ICI