samedi 16 novembre 2019

CROQUIS DU SOIR, BONSOIR



Flux tendu au niveau de mon travail actuellement, je ne peux que crayonner que dans les transports en commun. Alors j'essaye pour une fois de dessiner des mecs. Le plus dur c'est de leur donner un tant soit peu de caractère. Alors comme en amour, je joues sur les accessoires...





vendredi 1 novembre 2019

PARIS GAMES WEEK 2019!



Super marché géant ? Vitrines alléchantes pour decouvrir des écoles privés à la pointe de la technologie et du marché du travail ? Stands pharaoniques et inaccessibles de gros éditeurs avec avant-premières bling bling ?
Un peu de tout ça, mais surtout une occasion de se promener avec copain Cedric Drahe et de papoter de tout et de rien. De là à dire que la meilleure partie fut l'after en troquet, il n'y a qu'un pas.
Même si nous somme vendredi, le salon était bondé ! Mais bon jour férié oblige. Je vous laisse imaginer ce weekend. La passage en caisse se fait cependant très rapidement, n'hésitez pas à prendre un plan car le salon s'étale sur 3 pavillons! Les écoles privées et leurs stands ont été ENFIN déplacés dans une zone plus accessible et appropriée. N'hésitez pas à faire un tour au stand des jeux indépendants français, y' du bon et prometteur ! Une bonne édition dans les normes me concernant donc... Mais toujours plus appréciable en bonne compagnie !


BLADE RUNNER, C'ÉTAIT [NORMALEMENT] AUJOURD'HUI...



Novembre 2019, nous y sommes. En 1982 les artistes au service du film de Ridley Scott nous ont donné un aperçu des plus "réalistes"de ce qui semblait être notre futur. Comme je dis souvent à mes élèves, quand on voit ce genre de décor incroyablement graphique, il faut se demander si on ne préférerais pas les admirer sur un écran plutôt que d'y vivre. Et ça y est nous y sommes, mais pas franchement comme on aurait voulu.
Alors le bon côté des choses c'est que, le ciel est encore visible, il y a encore pas mal de verdure sur notre planète, mais à la place des voitures volantes, nous avons des trottinettes électriques. C'est tellement minable que cela en devient risible. Mais bon la réalité est avant tout pratique et pas fantasmagorique... selon notre niveau social, notre avenir est plus ou moins confortable, mais les perspectives nous offre plutôt un avenir à la Soleil Vert qu'à la Blade Runner. Désolé de spoiler, mais soleil vert et un film des années 70 avec Charlton Heston montrant un monde futuriste où les hommes en sont venus... au cannibalisme ! Ne ricanez pas, certains scientifiques y pensent très sérieusement. C'est de circonstance en cette fête du 1er novembre, n'est-ce pas ironique ?
La différence entre le cinéma et la vraie vie c'est qu'on demande au cinéma d'être cohérent. Alors si même les futurs dystopiques et cyberpunk sont toujours plus beaux sur des écrans de cinéma, dans la réalité on n'a même pas été foutu d'avoir le même bon goût que ces artistes visionnaires des années 80 dans notre décadence...
Bienvenue dans le vrai Blade Runner low cost!
Tiens, ça me fait penser qu'il va peut-être falloir se mettre la trottinette électrique avec la grève RATP du 5 décembre 2019 à venir. Oui bah on a les effets spéciaux qu'on mérite parfois, hein !

dimanche 27 octobre 2019

H[E]LLOWEEN 2019 !


FR - Comme quoi avec un peu de patience,
on peut en faire des traits ! ^0^
ENG - So well, with some patience,
it can be possible to make some lines !
 

 

mercredi 23 octobre 2019

WOLVERINE - SORRY FOR THE INCONVENIENCE



FR - Ah, quel maladroit ce Logan, il a fait des tâches sur son beau smoking. Bon en même temps, cela n'a pas l'air de trop le déranger ^0^
Petit croquis d'entrainement de mec badass, pour moi qui dessine si rarement des hommes. Je suis pas trop mécontent du résultat même si le dessin n'avait pas du tout cette tête dans mon esprit. Mais bon, on va dire que c'est regardable pour un croquis...
ENG - Oh, how awkward this Logan, he did some spots on his beautiful tuxedo. Well at the same time, it does not seem to bother him too much ^ 0 ^
Little training sketch of badass guy, for me who draws so rarely men. I'm not too unhappy with the result even though the design did not have this aspect in my mind at all. But hey, Let's say it's watchable for a sketch ...

dimanche 20 octobre 2019

JOKER, COUP DE POKER !



Je ne sais pas si ce film est un chef-d’œuvre. En fait le temps nous le dira de par son empreinte dans la mémoire populaire. Même si c'est assurément un très bon film, c'est surtout un avertissement, voir même une prophétie. De celle qui démontre que la descente aux enfers peut avoir des allures de montée au paradis. Le genre d'ascenseur émotionnel qui vous fait perdre la notion du bien et du mal.
Le film ne justifie rien, il explique, il prévient, il est même adoubé par des experts psychiatriques judiciaires.
Oui Arthur/Joker est dingue de base, sa folie ne lui est pas venue comme par magie (où sorcellerie). Il démarre dans la vie avec de mauvaises cartes et quand il a une main pourrie, il préfère alors sortir... son Joker ! Pourquoi fait-il ça ? Parce qu'il le dit lui-même : Il n'a plus rien à perdre. Et c'est ça le truc.
Les habitants de Gotham savent que leurs élites sont corrompues ou déconnectées de la réalité. "Quand les gens sauront qui vous êtes, ils vous pendront, et ils auront raison" (G. Bloom, Parlement Européen, 2013). Le truc c'est que les gens savent... et ils ne font rien (ou presque).
Apathie, fatalisme, etc. Peu importe. Du pain et des jeux (et donc ici le talk Show de Robert de Niro dans le film), et hop, tout roule. Méthode approuvée par l'Empire Romain depuis 2000 ans ! Le truc... c'est qu'on sait comment a finit l'Empire Romain... Mais bon, tous parallèles avec une société réelle serait purement fortuite, bien entendu...
Et puis bon, tout casser pour faire quoi ? Désolé les gars, nous sommes condamnés au capitalisme. Chez l'humain ça s'appelle le désir, le désir de vouloir plus que son voisin. On me dit que c'est une pensée purement occidentale ? Bien sur, il suffit de voir la bonté des milliardaires Russes ou Asiatiques pour constater qu'ils sont assurément différents. Et puis on vous dira que l'égalité, c'est la négation de l'individualité. Et tout le monde est d'accord pour lutter contre la pensée unique, cela va de soi.
La solution ? Je ne sais pas. On ne sait pas. Le film pose le problème, il constate, il prévient, il est un GIEC de la société et on attends...
En tous cas, n'oubliez pas : " Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté à une société profondément malade." (Jiddu Krishnamurti - 1930)
Allez, souriez, après tout on est champion du monde de foot 2018, quoi !

mercredi 16 octobre 2019

BROKEN - WORK IN PROGRESS...



croquis du soir, bonsoir.
A  mettre au propre, un jour prochain...
Inspiration Azur Lane et Kantai Collection
assumée 😊