samedi 3 décembre 2016

44 PRINTEMPS ! ^0^



-->
« L’IMPORTANT N’EST PAS QU’UNE CHOSE SOIT POSSIBLE OU NON.
L’IMPORTANT EST D'ÉTRE CONVAINCU QUE CELA SOIT POSSIBLE OU NON ! »

Voici donc 2 ans et demi que je me reconverti du mieux que je peux dans l’enseignement.
Arrivé à 44 ans, je pense que mon rôle ne se borne pas qu’à la transmission de simples techniques.
J’évolue dans l’illustration, la bande dessinée, le manga, le cinéma et le jeu vidéo. Tous ces domaines artistiques ne sont pas que des applications bêtes et serviles de techniques éprouvées. Nous devons faire appel à notre instinct, nos goûts, assumer des choix dictés parfois par la logique, mais surtout par nos envies. Comment bien choisir ? Comment être sûr ? Il n’y a pas de réponses à ces questions, car en Art, il n’y a pas de vérité. Bien sur la technique pure est un bon repère d’appréciation. Et on se doit aussi de discerner la beauté « intrinsèque » (et encore, qu’est-ce que le bon goût pour certaines cultures ?), de la beauté de l’innovation et de ses descendants. Mais comme pour la musique, on peut aussi bien apprécier la justesse d’une mélodie au violon, comme la puissance d’un orchestre symphonique. On peut tout aussi bien apprécier l’hyperréalisme des vagues peintes par David Caspar Friedrich, comme l’expressionnisme et la force de celles dessinées par Hokusai. Ainsi, même la logique de la technique (hors informatique - car un logiciel reste un outil censé et paramétré, même s’il existe comme partout des « astuces » propres à chaque artiste) est source de débat inépuisable avec mon entourage. Ce qui fait qu’on évolue encore et sans cesse pour affiner son propre univers.

Au final, en plus de la technique académique et indispensable aux bases d’un apprentissage artistique (et que l’étudiant choisira d’appliquer ou non, et de transcender ou pas), j’essaye d’apprendre à mes élèves à prendre les décisions qu’ils jugent les plus justes, et surtout à les assumer. Mais mon but n’est pas de me cloner. J’essaye ainsi de toujours aller dans le sens du style de l’élève, de voir ce que je peux lui apporter, dans SON univers. Mais au delà du talent, des doutes, de la remise en question, de la peur, je veux lui enseigner qu’au delà de tout cela, il y doit y avoir une volonté farouche, des trippes, du courage, et excusez l’expression : des couilles !

Aujourd’hui être artiste est un véritable défi bien au delà du sacerdoce. L’un de mes propres défis est de maintenir la motivation des élèves tout en leur montrant les réalités qui les attendent. C’est pour cela que j’essaye de leur proposer de la pensée positive, de leurs dire que l’on peut réussir, et qu’après tout : « tous ceux qui ont gagnés au loto n’ont jamais regrettés d’avoir joué ! »

C’est un exercice difficile de préserver leurs rêves, tout en lustrant leurs premières armures dans ce métier qu’est celui d’artiste. Je leurs dis qu’il y aura des moments de joie, des moments de peine, que jamais il ne faudra se dévaloriser (d’autres le feront à leurs place, rassurez-vous ^^). Je leurs demande de rester passionnés dans un pays ou jouer les « blasés de la vie » est une mode qui perdure depuis des décennies, de ne pas avoir peur du soit disant ridicule de montrer leurs hardiesse, et de tout simplement croire en ce qu’ils font et ce qu’ils sont. Ce n’est pas facile. Cela ne l’a jamais été. Cela ne le sera jamais. Enfin, je ne suis pas de ceux qui culpabilisent les gens de voir plus gros que leurs ventres, je ne veux pas taper sur des pionniers, oui parfois je suis sévère, mais je veux les pousser vers le haut du mieux que je peux. Tout simplement.

« Les Dieux ont décidés qu’il ne serait pas facile d’être un homme.
C’est pour ça qu’on est si fier lorsqu’on y parvient »
(La Cité de la Joie – Roland Joffé).

lundi 28 novembre 2016

dimanche 27 novembre 2016

[COSPLAY] CLOUD ALTERNATIVE


Preview d'un shoot effectué il y a quelques mois
pour une version féminine de Cloud, le fameux héro
du jeu vidéo Final Fantasy VII. Le set complet
sera dispo début 2017 (normalement).
Avec la jolie Agathe Le Bouler



mardi 22 novembre 2016

ROOOAAARRRR !

Ma modeste participation à la série de BD de mon copain Fairhid Zerriouh.
La technique a encore besoin d'être considérablement améliorée,
mais bon, ce fut une expérience intéressante.
En attendant, n'hésitez pas à soutenir le projet de et auteur hélas
trop méconnu et qui rayonne sa bonne humeur aussi bien dans
ses oeuvres que dans la vraie vie ^^

samedi 19 novembre 2016

MA GRANDE SOEUR


"Grande soeur me dit que maman veut la tuer,
Mais maman me dit que je n'ai pas de soeur..."
Pas facile de faire peur avec des dessins...
J'y arriverais peut-être un jour...

lundi 14 novembre 2016

MON LIVRE DE COLORIAGE !



Format A4 - 9,90 Euros

Disponible à la vente sur le site de l'éditeur :
CLIQUEZ ICI !

27 illustrations à mettre en couleurs !
A vos crayons !!





jeudi 10 novembre 2016

L'ARGENT NOUS SAUVERA TOUS !



Si vous n’aimez pas l’argent, que vous le rendiez responsable de tous les malheurs du monde, c’est pourtant lui qui nous sauvera sans doute des débordements possibles de Trump.
Je n’y connais rien en politique, mais cela ne m’empêche pas d’avoir une opinion comme tout le monde.
Une opinion que je préfère garder dans mon cercle privé.
Mais je peux partager le sentiment suivant avec vous : Oui, l’argent nous sauvera tous, car je pense que toutes les économies du monde sont désormais connectées. Si un pays riche éternue, tous les autres attraperont le même rhume. Déjà les premiers discours du nouvel élu étonnent par leur ton posé, et on lui rappelle aussi qu’il vaut mieux éviter de fâcher certains partenaires payant la dette américaine (cf. La Chine).
Donc non, Trump ne tuera pas la poule aux œufs d’or. Et même s’il le souhaite, « on » ne le laissera pas faire. Trop d’enjeux économiques sont dans la balance. Alors oui : l’argent nous sauvera tous. Du moins de « l’apocalypse » annoncée par certains. Et si apocalypse il y a, elle sera délocalisée dans des pays pauvres, comme d’habitude.

Un jour, j’ai vu un reportage sur une femme parlant de la « mal-bouffe ». Elle disait que l’arme secrète pour nous refourguer toutes ces saloperies grasses, sucrées, colorées, etc… C’était tout simplement « nous ». Eh oui, on s’en fout de ce qu’on a dans notre assiette tant que c’est joli et bon au goût.
Quoi ? Vous n’êtes pas de ceux qui se laissent faire bêtement ? Rassurez-vous, d’autres s’abstiennent de se renseigner à votre place ! Et c’est un peu pareil pour la politique et le capitalisme fou. Avant les riches et les puissants craignaient que le peuple désormais mieux éduqué se révolte en connaissant la vérité sur leurs agissements. Et puis les riches et les puissants se sont aperçus qu’en fait… le peuple s’en fout !
Donnez-lui du pain – Le peuple vous foutra la paix.
Donnez-lui des jeux – Le peuple vous aimera.
Donnez-lui un responsable – Le peuple vous suivra partout !
Et ça marche depuis au moins l’antiquité romaine.

Certains disent que nous devons changer de système. Mais pour le remplacer par quoi ? Un système plus égalitaire ? Mais il suffit qu’un seul individu dans un groupe veuille plus que les autres, pour que le système capitaliste reparte de plus belle ! Vous pensez que c’est une vision purement occidentale du capitalisme ? Regardez donc les milliardaires asiatiques ou russes… Vous les trouvez différents des milliardaires occidentaux ?
Doit-on alors renoncer à améliorer le monde ? Non bien entendu. L’important n’est pas qu’une chose soit impossible, mais d’être convaincu qu’elle est impossible. Nuance.

Personnellement donc, je continuerai de publier ici de jolies images du monde entier, et mon « combat ordinaire » par mon métier d’enseignant.
A chacun son acte citoyen, à son échelle, petit à petit…

mardi 8 novembre 2016

PINTEREST 5000 !



Plus de 5000 abonnés sur mon compte Pinterest (https://fr.pinterest.com/karafactory/), merci encore !
A l'époque, j'ai ouvert mon Pinterest sur les conseils d'un copain pour mettre en avant mes travaux. Puis un jour, je me suis fait un tableau sur les BJD- Ball Joint Dolls. Puis un tableau en appelant un autre, me voilà avec plus de 15 000 images collectées ! Je trouve Pinterest plus amusant et constructif qu'un jeu vidéo en fait. On part à la chasse aux images et on se constitue un véritable petit musée virtuel qui peut servir de documentation, ou même de "Cloud" pour montrer des images lors de cours, à ses amis, retrouver des références, etc...
On pourrait croire que mes tableaux les plus coquins sont ceux qui marchent le mieux? Et non ! Mon tableau ayant le plus de succès est celui contenant une pléthore de décors / concept designs, avec plus de 3000 abonnés à lui seul ! La CULture plus forte que le CUL ?
 
 
En tous cas, cela vaut bien un p'tit dessin ^0^


 

samedi 29 octobre 2016

BRAVE AMIDALA



Commande pour un client Belge qui fait partie de l'organisation de FACTS, le Comicon Belge.
Pour le coup, il avait bien aimé mon Amidala "mangaïfié", et je lui en ai fait une autre (la première étant partie depuis belle lurette).
Cette fois, je la voulais "en action" et pas juste en train de poser fièrement.