mardi 16 octobre 2018

CARNIVORE POISON IVY [IN COLORS - WIP]




Ça prend forme tout doucement mais toujours plus rapidement que mon premier essai aux crayons de couleurs. cette fois j'y vais plus franchement et je pense que le résultat sera plus doux ne serait-ce que justement par le fait d'utiliser des ombres colorées et non pas faites à l'ancrage... À suivre.

lundi 15 octobre 2018

CARNIVORE POISON IVY [LineArt]



Toujours dans le cadre de l'exercice de mise en couleurs proposé à mes cours en amphithéâtre à Creapole (Paris), voici donc l'encrage de ma Poison Ivy . Cependant ce n'est pas cette version qui sera mise en couleurs, mais une autre allégés de toutes ses ombres. En effet, je vais tâcher d'en faire le plus possible en couleurs directes. Ce qui devra logiquement donner un résultat un peu peu plus lumineux pour le coup !


mercredi 10 octobre 2018

CONSTANTINE – LE CITÉ DES DÉMONS [Et des anges déchus]



     Quand on produit des blockbusters à 150-200 millions de $ l’unité, on voit grand public, et pour cela il ne faut pas trop choquer, ne pas être trop tordu/complexe, et bien sur avoir une certaine morale politiquement correcte.
     Mais quand on produit un long métrage animée pour le marché de la vidéo… forcément cela coûte beaucoup moins cher (mais suffisamment pour avoir une belle qualité d’animation), on s’adresse à un public plus restreint et sélectif, et surtout, on peut aller BEAUCOUP plus loin dans les extrêmes ! Et à ce niveau là, Constantine, City of Demons bat tous les records !
     Des morts en pagaille, du gore qui éclabousse votre écran, des montagnes de viandes putrides, du cul dans des chiottes de bar, des coups de putes, un anti héro qui ne sera pas forcément récompensé en fin de quête, etc. Clairement, Warner et DC Comics se sont lâchés et ça fait du bien ! C’est un déferlement de doigts d’honneur à la calibration « grand public » de tous les blockbusters live de « super héros » actuels ! On se croirait presque dans un bis gore italien des années 80 pour vous dire. Bien sur, il reste encore de la marge avant d’atteindre la maturité de certaines productions animées nippones, mais clairement, à chaque long métrage animé (cf. Suicide Squad Hell to Pay), les producteurs poussent les curseurs toujours plus loin !
     L’animation est de qualité malgré quelques raideurs propres au cartoon américain télévisuel (certaines perspectives sont très bancales, d’autres superbes), mais le dessin est souvent très détaillé et les scènes d’action envoi du lourd comme du sang sur les murs par hectolitres. Dans cette aventure, notre « bon » Constantine doit sauver l’âme d’une gamine enfermée dans le corps d’un démon ayant établi son fief dans le plus grand vivier d’âmes perdues au monde : Los Angeles ! Sans spoiler, si la fin vous paraîtra tiré par les cheveux, dans la catégorie « je suis le Deus ex-Machina, fermez-vos gueules, je suis magique ! », il faudra attendre la dernière scène du métrage pour assister à une dernière révélation qui expliquera tout, et surtout le prix à payer pour un happy end somme toute relatif.
     Mais dans le monde de Constantine, c’est la routine !

lundi 8 octobre 2018

7 OCTOBRE 1988 - 2018 - GUNBUSTER !



il y a 30 ans donc quasiment jour pour jour, sortait l'une des œuvres fondatrices du studio Gainax.
Gunbuster était une épopée de science-fiction exploitant plusieurs concepts sur la dilatation du temps dans l'espace, tout en installant un univers foisonnant et colossal, qui inspireront les générations futures d'auteurs de science-fiction nippon. Certains coquins retiendront aussi l'invention du #bouncingbreast dans le dessin animé, mais personnellement j'y ai vu une épopée spatiale grandiose à l'échelle tellement gigantesque qu'elle en devenait abstraite ! si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas à redécouvrir ce classique de l'animation japonaise à travers ses 6 épisodes qui n'ont pas franchement pris une ride techniquement parlant et surtout à l'émotion toujours intacte !
 

dimanche 7 octobre 2018

GOBLIN SLAYER - LA [TRÈS] DARK FANTASY



A côté des joyeuses aventures de héros aux cols toujours impeccables, aux grands yeux chatoyants, et à l'ambiance guillerette, il y Goblin Slayer (sur Wakanim) dont le premier épisode vient d'arriver sur la toile en cette première semaine d'octobre 2018.
Une troupe de joyeux aventuriers (novices) partent buter des p'tits gobelins tous crétins. Et une fois dans la grotte... ils se prennent une bonne rasade de réalité dans la gueule !
Hectolitres de sang, gore, coups de putes, viols en réunion, meurtres d'enfants, tout y passe. Goblin Slayer, cela semble être la version réaliste de tous les animés d'heroïc fantasy de ces dernières années (quoique Grancrest était pas mal cruel aussi dans le genre). Bref, si les histoires culcul roses bonbons vous gavent, et que vous avez l'envie de tâter de la "real" fantasy qui tâche, qui charcle, qui achève les faibles, qui vous montre la "réalité" du terrain, Goblin Slayer vous promet ça ! Et en espérant que ça continue encore par la suite (et en plus, c'est beau, surtout certains plans fixes ultra détaillés sur les armures) !

vendredi 5 octobre 2018

CARNIVORE POISON IVY [sketch]



Dans le cadre des exercices de mise en couleurs que j'enseigne maintenant à l'École #Creapole , voici un projet de statuette sur le personnage de #PoisonIvy.
J'en avais montré ici une première version, en voici une seconde qui pour le moment est à l'état de croquis (et qui est montré aux élèves à titre d'exemple, de leurs côtés ils doivent créer leurs modèles et pour le moment, j'ai vu des idées assez sympas ^^).
Au niveau du concept, j'ai gardé l'aspect cartoon/sexy pour le personnage, mais pour le trône, je voulais quelque chose en rapport avec des lianes/tentacule (les deux du fond qui gloussent, je vous ai entendu...).
Au final, dans la catégorie dangereux et vénéneux, j'ai donc pensé à la plante carnivore. Voici donc un trône en forme de coeur mais dans les pointes acérées indiquent bien (et normalement) à quoi nous avons affaire. Si non, matez les victimes épares, ça devrait vous titiller la glande de la déduction ^^
A suivre donc pour l'encrage et surtout une mise en couleurs encore aux crayons ^^

mardi 2 octobre 2018

PRINCESS KUPPA



Que dire sinon que je me suis bien amusé à faire ce personnage ! Et pourtant, il y en aurait encore des choses à corriger, mais ce sera pour un prochain dessin ! Encore une fois je remercie Sébastien Colombo [ https://www.facebook.com/sebastien.colombo ] pour son aide anatomique !

vendredi 28 septembre 2018

HER MAJESTY POISON IVY !


"Hey, on s'était dit rendez-vous dans 20 ans !"
C'est en tous cas ce que j'ai pensé à la vue de cette commande très particulière ^^
Résumé : Cette année 2018, j'intègre l'école #Créapole en tant qu'enseignant en couleurs ! Du fait de contraintes techniques dont je vous passe les détails, je dois utiliser durant les cours... des crayons de couleurs ! Le seul truc, c'est que je n'en ai pas touché depuis près de 20 ans (voir peut-être 25 ^^).
Hors l'administration scolaire de Créapole m'a demandé "un test" pour montrer mes capacités aux élèves !
Après quelques doutes légitimes sur mes dites capacités, j'ai donc acheté une boîte de crayons Polychromos début septembre 2018... et voilà !
Bon y'a encore du boulot mais apparement, c'est suffisant pour que je garde mon nouveau boulot ^___^;

Et pourquoi #PoisonIvy ? Parce qu'il s'agit ici du premier exercice que j'ai donner à mes élèves, à savoir une étude pour une figurine du célèbre personnage de #DCcomics ! Et accessoirement, ça veut dire aussi que je peux vendre des originaux en couleurs maintenant !!