jeudi 29 septembre 2016

SLAVE LEIA - EX LIBRIS !



A l'occasion de ma venue au Salon ComicCon de Belgique FACTS [ http://facts.be/fr/ ] le dimanche 23 Octobre 2016, un ex-libris sera disponible à la vente et reprenant la version encrée de ma Loli-Leia ! ^0^
Pour les lecteurs Belges et consorts, ce sera donc l'occasion aussi de me rencontrer pour des dédicaces, l'animation d'un atelier dessin BD, et la vente de cet ex-libris, ainsi que de nombreux originaux !
 

jeudi 22 septembre 2016

MON CARNET DE CROQUIS EN PRÉVENTE !


Cela fait quelques années que je voulais sortir
un petit artbook de mes dessins !

Je pensais imprimer environ 50 exemplaires
pour une diffusion localisée en Région Parisienne.
Bien sur, cela nécessitait une mise de fond pour la fabrication,
et donc investir quelques unes de mes économies.
Mais au final, les Editions Armada m'ont proposés de sortir
un petit artbook de croquis (avec quelques dessins en couleurs),
et surtout diffusé dans toute la France, et bien sur en un nombre
d'exemplaires plus conséquent !


Ce gros carnet (200 pages !) est désormais disponible
en prévente sur le site ci-dessous !
Il se peut que j'en vendes moi-même lors
de certains salons mais pour le moment,
le meilleur moyen de l'avoir est passer par le dit site !

Bonne future lecture !

 

vendredi 16 septembre 2016

FINAL FANTASY KINGSGLAIVE - LE RESTAURATEUR FOU !!





Quoi de mieux pour un film trop complexe, que d’employer des termes à contrario très simples ?

-Une introduction surchargée en péripéties et informations. On commence à ressentir que la mise en scène n’est pas au top de la lisibilité. Il faut attendre que les héros utilisent une bonne dizaine de fois leurs principaux pouvoirs avant de comprendre : « Aaaah OK, ils peuvent se téléporter en envoyant leurs dagues là ou ils veulent allllleeeerrr… »

-S’ensuit de longs corridors de dialogues, mis en scène comme dans un épisode raté de New York Section Criminelle… C’est long… ça présente des personnages qui pour la plupart ne reviendront pas dans le jeu, jeu qui sera la suite du film. Donc on a du mal à s’y attacher, car l’on est à peu près sur qu’ils vont y passer à la fin…

-Vers le milieu du film, l’intrigue décolle enfin pour lorgner du côté du récit d’espionnage, avec de chouettes scènes de suspense ! Chapeau au monteur !

-Vient enfin le temps de l’action, du grandiose, de la destruction massive, du drame, etc… Mais avec une caméra souvent… comment dire ?... à côté de la plaque ! Soit les plans sont surchargés de détails (débris, fumées, personnages, monstres, etc… Tout ça en même temps !!), soit les angles choisis ne permettent pas de comprendre l’espace scénique (qui est où par rapport à qui, et qui fait quoi où et comment, etc…). Ici, pas de caméra parkinsonnienne, non : juste une caméra qui se trompe une fois sur deux sur les choses à filmer ! L’action reste t’elle toujours illisible ? Non. Mais parfois, l’on devine plus qu’on ne voit. Et au bout d’un certain temps, on peut hélas décrocher.

-Ce qui est d’ailleurs très dommage car la direction artistique accuse un (presque) sans fautes ! De l’architecture en passant par les costumes, les personnages, les couleurs, etc… Tout est presque parfait. Il faudra juste m’expliquer pourquoi dans un monde dieselpunk/heroic fantasy/science fiction avec des monstres, des vaisseaux spatiaux baroques et des mecs en armure… On croise des pseudo camionnettes Volkswagen et des berlines Audi ! Pour le côté réaliste/identification avec le spectateur ? Mouais…

-Techniquement, on frôle là encore le quasi sans fautes. Mais pour l’expressivité des personnages, si on est très au dessus du film 3D d’Harlock, on est encore loin d’Appleseed Alpha ! Sinon niveau textures de peau, animation des particules, lumières, etc… Clairement on atteint un niveau ultra riche… TROP riche ! Car tout mettre dans des plans surchargés encore une fois, c’est comme mettre plus de chantilly que de glace. Oui, c’est gentil, oui c’est généreux, oui c’est sympa de leurs part, mais niveau crise de foie, on frôle l’hospitalisation !

-Même si les personnages sont pour la plupart des archétypes, le tout fonctionne plutôt bien et cerise sur le gâteau crêmeux : on peut regarder le film sans n’avoir rien vu des différents univers de la franchise Final Fantasy ! (ce qui est à peu près mon cas ^^). Sacré bon point, car le film possède une vraie fin, même ouverte, et dont on peut s’accommoder si l’on n’a pas envie de jouer à la suite vidéo ludique.

-FF KG est donc un film plein de défauts, mais dont on ne peut reprocher l’évidente générosité ! Une générosité presque touchante dans sa maladresse à boursoufler sa forme de chantilly dégoulinante. C’est un peu comme diner dans un palace. Le décor est sublime, le service parfait, et le chef vous mitonne une tranche de bœuf de Kobé juste succulente…. Et au dernier moment : Vient un maître d’hôtel sous acide qui décide de vous servir la viande broyée dans un mug avec la sauce anglaise du dessert ! Les Fraises et la glace mélangées à la sauce salade de l’entrée ! Ou encore du champagne chaud avec du sucre et de la grenadine, le tout dans une écuelle de Saint Bernard ! Et le même psychopathe de vous taper du coude dans les côtés à chacune de vos courageuses bouchées, vous susurrant à l’oreille : « Alors, c’est bon, hein ??? »

-FF KG aurait peut-être gagné à être plus consensuel, plus académique, moins fou et plus maîtrisé. Mais uniquement dans la mise en scène, car pour le reste, je le répète : on est OK !

-Bref, un film qui n’effacera pas le souvenir des Créatures de L’Esprit qui 15 ans après, reste encore un film à la technique aujourd’hui certes perfectible, mais qui demeure artistiquement et scénaristiquement très recommandable. Un film qui n’effacera pas également le pied monstrueux et coupable d’un Advent Children foutraque mais terriblement fun, classe, inventif, et pour le coup : toujours lisible ! Un film qui fait pâle figure à mon sens, à côté de Resident Evil Damnation ou encore Appleseed Alpha, peut-être moins « grandioses », mais encore une fois maîtrisant leurs sujet dans la forme comme dans le fond. Un film qui à défaut d’y arriver, aura essayé de voir plus gros que son ventre, d’en donner plus qu’il n’avait, de communiquer son enthousiasme envahissant, bref : Un film qui mérite, à défaut d’un second visionnage, au moins un peu de clémence… Avant que son souvenir ne s’efface peut-être pendant que vous re-re-re-re-regardez à nouveau Les Créatures de L’Esprit… Ou Appleseed Alpha… Ou Resident Evil Damnation… Ou même le prochain Gantz… Ou le prochain Disney : Moana… Ou en attendant Kung Fu Panda 4… Ou…. Mais de quoi on parlait, déjà ?

jeudi 15 septembre 2016

WILLOW FAN ART - [Be Amazd Studios]




Petit fan art pour le art book de l'éditeur Américain sus-nommé. Je n'avais pas le temps de faire quelque chose de très détaillé, et donc j'ai préféré la jouer modeste et rester en noirs et blancs.
Forcément, comparé aux autres fan arts du livre, mon dessin fera très pâle figure mais bon, il s'agira tout de même de ma première publication aux USA ! Mieux vaut tard que jamais ! ^^
De même, je voulais tester encore une fois mes intégrations de décors 3D traités façon dessin/gravure" avec mes personnages dessinés à la main, et le tout saupoudré de trames mécaniques "manga". Le résultat est honorable mais toujours améliorable, bien entendu ^^ !
Progress in progress in fact ^0^

jeudi 8 septembre 2016

STAR TREK 1966-2016 - 50ème ANNIVERSAIRE !!




Le futur et peut-être à nos portes, mais il hésite à utiliser la sonnette ! Je dirais même qu'au vu de l'actualité, ce serait plutôt la sonnette d'alarme qui ai sonnée ^^
Parfois on dit que l'art et surtout la pop culture ne servent à rien. Mais en fait, ils inspirent énormément de gosses qui, avec un peu de chance, réaliseront certains de leurs rêves une fois adulte. En espérant que pas mal d'entres eux gardent alors une âme d'enfant, dans un monde où les adultes soit disant matures et responsables, jouent les sales gosses !
Long Life & Prosper !!

jeudi 1 septembre 2016

GIRLS UND PANZER - DER FILM ! TANKS AND FURIOUS !!!


 
 Si la série était déjà un étonnant outsider de la télévision nippone, le film était pour ainsi dire attendu au tournant ! Et franchement, l'attente en valait la peine !
Sur deux heures de film (oui, DEUX heures !!), les 3/4 ne sont qu'une immense scène d'action dantesque impliquant des dizaines de chars d'assauts de tous pays, dans un déferlement d'images de synthèses somptueuses et grandioses ! On pensait que le final de la série TV était un summum du genre, mais le film ose aller encore plus loin (oui c'est possible !) et aligne des scènes d'action instantanément cultes et à grand spectacle ! Que vous soyez familiers ou novice dans l'univers de Girls und Panzer, le film peut se voir sans la série TV. Mais clairement l'empathie envers les dizaines de personnages présents ne sera pas du tout la même.
Girls und Panzer, c'est un cast à 95% féminin, sans une once de fan service; les vraies "vedettes" étant ici les chars d'assauts ! Pas de polémiques pseudo-politique si l'on se fie uniquement au titre. Ici, GUP c'est surtout : du sport, de la compétition, de l'entraide, des gags, du suspense, de l'audace, et surtout, une inventivité complètement folle niveau mise en scène; et qui renvoi les escapades automobiles de Fast & Furious au rang de courses de Hot Wheels ! ^0^
Panzer Vor !!!!

[PS : Oui l'affiche du film est plutôt moche, ce qui ne n'a pas empêché ce dernier de cartonner au box office nippon avec plus de 10 millions d'Euros de recette pour plus de 800 000 entrées ! un record pour un film de ce genre !!]

mardi 30 août 2016

ECAFLIP IN THE WIND


D'habitude, je loli-fie des personnages adultes.
Mais là, j'adulti-fie une lolitta, ça me change ^0^



mercredi 24 août 2016

OMNIPRESENCE


Parfois j'ai des idées que je cherche même plus à comprendre ^0^



dimanche 21 août 2016

ON S'ETAIT DIT RENDEZ VOUS DANS 30 ANS ! ^0^


 
1986 - Dans un recoin de la cour de mon collège, je discute avec mon pote Eric Saussine sur les effets spéciaux de STAR TREK 4, RETOUR SUR TERRE.
2016 - Dans un recoin de Cergy, avec le même pote, on va voir STAR TREK BEYOND !

La boucle est bouclée ^0^ ?

Bon je vous rassure, le Eric, je l'ai croisé de nombreuses fois entres les deux, avec parfois hélas des breaks de quelques années entre chaque rencontres. Merci alors à Facebook de nous avoir permis de garder le contact. La vie quoi ^0^

Et sinon ce STAR TREK ?
Très bien - peut-être le meilleur de la nouvelle timeline engagée par JJ. On sent que le réalisateur de Fast & Furious s'est bien amusé dans les scènes spatiales. Dommage cependant que les scènes de combats au corps à corps soient tournées à la caméra parkinsonienne et dans des endroits sombres ! Cela passera peut-être mieux en blu ray ^^
En tous cas l'histoire bien que classique pour du Star Trek, est rondement menée. Les scènes d'action et les punchlines s'enchaînent et le réal réussit à nous coller du pseudo rock/métal pendant une scène de baston spatiale !
Bref : un très bon moment pour cet anniversaire peu commun ^^