samedi 15 décembre 2018

TONARI NO TOKYO [MANGA-TOKYO] Paris La Villlette 2018



Comprenez que je viens d'un temps que les moins de 20... euh non 30 ans n'ont peut-être pas connu ! L'époque où afficher sa passion du manga était synonyme de Suicide social, surtout dans le milieu de "l'Art". Et l'on m'aurait dit qu'une exposition prestigieuse se tiendrait un jour à La Halle de La Villette à Paris, que je ne l'aurait point cru !
Mais parfois le temps à sa façon bien à lui d'arranger les choses... (un poil plus vite, ça m'aurait arrangé, mais bon), et nous voici donc à cette fameuse exposition que je vous encourage à visiter, que vous soyez expert auto-proclamé que néophyte en la matière.

 
 

  

Dés l'entrée est donné avec les boutiques de produits dérivés (et au prix fort, c'est l'officiel). Je ne sais pas s'il y avait de la rareté, mais il y avait de la diversité.
Entrons dans le vif du sujet avec cette gigantesque maquette de Tokyo surplombé d'un écran géant, et ou défile nombre d'extraits d'oeuvres animées ou live prenant la célèbre capital pour décor. Autour de cette maquette gravite quatre ailes ayant pour thèmes :
1 - La destruction/la reconstruction (mythe de Godzilla, la fascination de la destruction, le renouveau surtout)
2 - Le passé de la ville, sa vie, ses quartiers ,son histoire, ses clichés, et les mangas/animés qui illustrent ce contexte de manière historique, comique, fantasque, fidèle, etc.
3 - La ville d'après la Guerre du Pacifique jusqu'à nos jours avec des oeuvrs phares (Ashita no Jo, Evangelion, City Hunter, etc.)
4 - La mise en abîme ou le manga/l'animation envhit l'espace public pour se promotionne ou mettre en valeur des produits (supérette, métro, pachinkos, mobilier urbain).

 



 
Illustrée par notre hôtesse créée pour l'occasion, nombres de textes brefs et accessibles jalonnent notre parcours (qui peut facilement s'étaler sur 2 bonnes heures si l'on prends son temps). Mes spots préférés sont le métro/train aérien recrée pour l'occasion, avec défilé de paysages, sièges, bruit ambiant (et même un visiteur tenant la barre d'une main et regardant sa monte ^^- Et un autre visiteur qui s'est littéralement endormi sur l'un des sièges !)
Mon seul bémol vient au final de la décoration : sombre, solennelle, limite austère. Le manga c'est certes parfois triste mais aussi de la couleur, de la joie, du pop, etc. Bref, imaginez une exposition sur le Carnaval de Rio, avec exposition de costumes chatoyants... sur des fonds blanc, gris, ou noirs ! Alors OK, ça peut mettre en valeur les couleurs... Mais dans ce cas là, doublez le nombre de spots !
De même je n'ai pus faire qu'un nombre limité de photos, certains spots étant ouvert à la photographie (et encouragée) mais pour d'autres exposant nombres d'inédits, on vous signalera poliment de laisser la surprise de la découverte aux prochains visiteurs !



  

 


 
Bref, un voyage lointain et proche à la fois pour les curieux, la famille qui ne vous comprends pas, les écoles, votre prof d'Art plastique qui vous fustige, etc. Garanti 100% familial et safe (non, rien sur le hentaï... j'ai cherché ^^). Courrez-y !

lundi 10 décembre 2018

SAINT SEIYA - SAINTIA SHOU - REVIEW Episode 1 !

 
Aaaah Nostalgie, que de souvenirs déformés en ton nom !
Comprenez bien que j'ai eu ma période fanboy Saint Seiya dans les années 80-90.
Mais depuis, je suis passé à autre chose.
 
 
Alors je suis toujours fan de cette école graphique vintage (Atsuko Ishida for ever !!), de ces effets de mise en scène très théâtraux qui collent si bien à une ambiance vintage mais classe (et appréciés aussi par la jeunesse actuelle, 'faut pas croire).
Si je me souviens que les films sont magnifiques, je me souviens surtout qu'il s'agissait toujours du même scénario recyclé. Je me souviens que certains épisodes étaient magnifiques... Mais que ne nombreux autres étaient moches en plus changer de design pour aller jusqu'à du semi réalisme à la City Hunter... Mais sans le talent qui va avec.
Il y en a eu des adaptations, des tentatives de renouveaux, et comme pour Star Wars, difficile de contenter les anciens fans des nouvelles générations de consommateurs. On a eu droit à une preview en 3D porcelaine Cajoline Mir Laine de la série TV de Netflix... Et voici qu'arrive la version girly rose bonbon de Saint Seiya.... Enfin "Girly" certes, mais des girls qui ne se laissent pas faire ! Ca se bastonne, ça saigne, ça se prends une défaite en pleine poire dés le premier épisode et ça pose bien les enjeux.
Le fond étant posé , la question qui fâche à présent : La forme ?
Ce n'est pas mal du tout... mais pas parfait. Certains plans sont réellement magnifiques, il y a des cadres très composés avec plusieurs personnages prenant la pose façon poster de film, et dans l'ensemble je dirais que 60% de ce premier épisode est tout à fait honorable, voir parfois très joli. Pour les 40% qui reste, ce n'est pas catastrophique non plus : quelques yeux de travers, un dessin parfois simplifié par Jean Michel Stagiaire, quelques cadrages à la perspective... "hommage à l'antiquité" on va dire.
Mais ce qui surprends très agréablement est la mise en scène qui reprends les figures de styles vintage des années 80, avec un montage stylisé, beaucoup de flashs et de transitions à base de pétales de fleurs volantes sur une musique symphonique clairement grandiose... mais pas encore mémorable.
Si le scénario semble plutôt partir sur des bases très classiques mais efficaces et cohérentes pour un spectateur noob (non je n'ai pas vu Omega ni machin truc avant et je m'en cogne, je juge une œuvre seule et pour ce qu'elle est), on peut dire que sans être grandiose, voici un premier épisode réussi, épique, pas trop rose bonbon au final, à l'humour pas trop lourdingue, et qui peut donc intéresser une nouvelle génération tout en faisant faire un petit haussement de sourcil satisfait des quadras actuels...

HEAD HUNTER [Sketch]


FR - Combo lycéenne nippone à jupette + sabre +
badass attitude. Ultra classique... Mais j'aime bien ^^
ENG - Combo Japanese schoolgirl with skirt +
badass style + sword. OK, it's so random.... but I like it ^^
 
 

samedi 8 décembre 2018

SMARTPHONE NPNG - "NO PAIN, NO GAIN"


FR - Dans le cadre des cours sur la couleur à l'école #Créapole, voici un des sujets donné à mes élèves : Designer un smartphone pour sportif, ultra renforcé ! Comme d'habitude, on m'a demandé de faire mon propre exercice et voici le résultat. Je suis nul en mecha design mais bon, au moins je me suis bien amusé pour le coup (et aux crayons de couleurs comme d'habitude ^^)
 
ENG - As a teacher in an art/desgn school in Paris #Créapole, here is one of the subjects given to my students: Design a smartphone for sportmen/women, ultra reinforced! As usual, I was asked to do my own exercise and here is the result. I'm bad at mecha design but hey, at least I had a lot of fun to do it (and done by color pencils as usual)
 
 

mercredi 5 décembre 2018

MY LADY BUG [sketch]


FR - Expérience singulière de faire un fan art d'une oeuvre que je ne connais absolument pas ! Juste que le personnage m'a inspiré, tout bêtement. Je garde une préférence pour le pilote animé en 2D par un studio Japonais, plutôt que la version 3D actuelle.
Bien sur, j'y apporte ma petite touche personnelle mais façon "big-eyes". Je pense en faire une version encrée à l'occasion, voir même en couleurs, qui sait ? Merci à Sébastien Colombo pour son aide au dessin [ https://www.facebook.com/sebastien.colombo ]
ENG - Strange experience to make a fan art of a work that I do not know absolutely! Just that the character inspired me. I prefer the 2D animated pilot by a Japanese studio, rather than the current 3D version.
Of course, I bring my personal touch with "big-eyes". I think to make an inked version in the futur, even in color, who knows?



lundi 3 décembre 2018

46 ANS, UNE LAGUNE POUR DES HORIZONS...


Que rajouter aux thématiques que j'aborde chaque année pour chacun de mes anniversaires ? La confirmation qu'un passionné n'aura sans doute jamais assez d'une vie pour faire tout ce qu'il veut faire ? C'est donc pour cela que je ne m'ennuie jamais ? Sans doutes....
Des projets, j'en ai ! Des tas ! Des raisonnables, des atteignables, des insensés, des rêves, des folies, des gourmandises, des conneries, des coquins, et ma foi, cela avance doucement... Mais sûrement !

Garder la foi n'est pas chose évidente, j'essaie de la transmettre à chaque fois à mes élèves. Je suis du genre à parler avec tripes et mon cœur. Certains trouveront cela ringard et has been dans un pays ou le cynisme et les "blasés de la vie" sont encore rois... même si leurs trônes commencent à vaciller. Car comme me disent certains élèves :"on le sait que quel que soit le métier, les salaires seront bas, du moins au début. Alors quitte à travailler pour une misère, autant le faire dans un métier que l'on aime".
Encore une fois, mon job consiste à maintenir, entretenir, galvaniser leur motivation et leur passion, tout en les prévenant que cela sera dur et endurant. Chez certains la passion durera quelques semaines après une rentrée qui leur mettra les points sur les i, pour d'autres ce sera quelques années, et pour certains... toute une vie. Est-ce que être passionné, c'est être passionnant ? Je pense que déjà, cela peut aider assurément.

De mon côté, j'essaie de garder cette petite flamme même si le statut d'artiste est de plus en plus téméraire en France (ce qui est paradoxal avec le nombre d'inscrits toujours plus grandissant dans les écoles d'art, du moins celles ou j'officie). Je dis à mes élèves d'en profiter, car Dieu sait si dans quelques années, je ne rejoindrais pas les rangs des blasés et autres désabusés.
Pour le moment, je refuse de généraliser et de mettre dans le même panier tout le monde. Car je connais des artistes (surtout dans la BD) pour qui cela marche très correctement et au delà même. Certes, ils ne sont pas nombreux, mais qui ne joue pas au loto ne risque pas de gagner ! Alors j'encourage à jouer, même si la mise de départ est parfois énorme, et même si nombreux sont les perdants, les déçus, il y a, et aura toujours des gagnants ! Et je ne parle pas forcément de succès commercial, mais juste déjà d'avoir du plaisir à créer. Là encore, cela ne paie pas un loyer, mais déjà exercer une activité qui vous donne le sourire en ces temps de crise et de révolution jaunâtre, c'est déjà une belle victoire !

Pour le coup, voici donc une avant première de mon projet de BD semi numérique au format écran 16/10ème (je ne comprends pas bien le format BD en hauteur, OK c'est pratique à lire en ligne... Mais à consulter sur son ordinateur avec un viewer, c'est l'enfer !). "Semi numérique" car si les personnages sont en dessin traditionnel, les décors sont à 90% soit en photographie, soit en image de synthèse. Le but est de trouver un style graphique cohérent et équilibré pour que toutes ses techniques cohabitent visuellement.
Ainsi l'océan au dessus du personnage est une photographie, mais le fond marin est une image de synthèse, et pour les bulles.... Bon, pas d'entourloupes, c'est du fait main ! ^^
Bien sur, il ne s'agit ici que d'une preview mais j'espère enfin publier les 7 pages de ce projet ici même début 2019 (en fait 6 planches sur 7 sont finies, mais mon boulot d'enseignant est très prenant et la planche 7 sera un poil monumentale car pour le coup 90% faîtes à la main ^^).
Merci encore à tous pour vos messages et à très vite pour d'autres pérégrinations graphiques !


dimanche 2 décembre 2018

QUAND TU REVIENS DE LA #YCON , ET QUE ÇA TE DONNE DES IDÉES... SCHIZOPHRÈNES ^O^


Pour le coup je ne mets pas de hashtag pour savoir
si vous arrivez à deviner quels sont "ce" personnage ^^;



vendredi 30 novembre 2018

PRESQUE 500 !


Parfois, la visibilité tient à peu de choses. Comme par exemple poster au jugé dans un groupe Facebook lambda... pour se retrouver avec presque 500 likes ! Soit 4 à 5 fois plus que la fréquence normale de mes propres pages (perso et pro) !
Mais attention: certes les artistes sont de plus en plus nombreux sur le net et sortir de la masse n'est pas évident, surtout lorsque les algorithmes ne vous sont pas toujours favorables. Cependant, et histoire de garder la tête froide, n'oublions que si l'on n'a pas toujours le "succès" espéré, ce n'est pas toujours la fautes des autres... Il faut aussi envisager que l'on fait du mauvais boulot. C'est sur, ça fait mal à l'égo... Mais ça fait partie du métier la remise en cause et l'auto-critique...



mercredi 28 novembre 2018

[NOSTALGIE] DÉCORS JAYCE ET LES CONQUÉRANTS DE LA LUMIÈRE


Novembre 2018 : pour la sortie prochaine d'un nouvel intégral DVD de la célèbre série TV animée, voici l'occasion de ressortir de mes archives jamais publiées, ces décors que j'avais crées pour orner les jaquettes des cassettes VHS et DVD... en novembre 2000 !
Des personnages dessinés par l'illustrateur Tomkat y étaient apposés, et ce fut une expérience incroyablement stimulante ! Je devais reprendre, mais aussi créer des décors directement calqués, ou "inspirés" de l'univers de la série !
Je venais à peine d'avoir mon premier PC et manquant d'expérience pour de la peinture numérique, je m'y suis attelé avec de la peinture acrylique (Flash). Seul un décor à été fait en numérique et est absent de cette "exposition", et il s'agit d'un "effet spécial" qui par contre a pris un gros coup de vieux bien kitch ^^.
Malgré les 18 ans qui nous séparent, j'avoue que certains décors tiennent encore la route. Il y a une texture, une patine encore inimitable en numérique (me concernant), une certaine grossièreté "touchante" dans les détails qui me ravit encore aujourd'hui...
Merci à Jerome Alquie​ d'avoir récupéré des scans HD de bonne qualité de l'ancien éditeur IDP pour cette publication !