samedi 1 septembre 2018

LE DILEMME DU GRAPHISTE...


L'humain en 3D photoréaliste est toujours l'Eldorado de l'image de synthèse pour certains.
Le truc c'est que les japonais s'y sont frottés avec le premier film 3D de Final Fantasy (qui a plutôt bien vieillit d'ailleurs, même en blu-ray). Puis pour le second film, ils y ont inclus une "patte graphique", un design reconnaissable. Et ce mélange de photoréalisme et de graphisme donne ce que nous voyons aujourd'hui (et ci-joint à ce post) ou dans les récents films 3D "réalites (et pas photo réaliste) actuels et surtout en provenance du Japon ( #Gantz0 #AppleseedAlpha #ResidentEvil - les films 3D, enfin surtout le second, #StarshipTroopers4 #etc )
Le truc, c'est que le désir de graphisme, d'esthétisme est à mon avis ce qui fait que nous sommes encore dans la création d'une "réalité stylisée" et non pas la réalité "tout court". Même les tâches de sang sur un visage sont composées, posées avec goût, etc. Alors oui c'est joli, mais paradoxalement, c'est à mon avis, ce qui fait qu'il existe encore une frontière entre un photo-réalisme stylisé, et le photo réalisme tout court.



A mon sens encore une fois, seul le Paul Walker 3D de Fast and Furious parvient à créer une illusion de photo réalisme bluffant (sérieux, ceux qui me disent qu'ils grillent les plans ou il est en 3D, vous êtes soit un pro, soit un mytho).
Mais dans les cinématiques ci-jointes, on est clairement dans du "graphisme"... Et j'adore ça aussi ! En fait, tout dépends ce dont on à envie.... Mais lorsqu'on veut croiser les 2... Bin ça bloque encore à mon sens. Et je pense que, au vu de ce que l'on fait aujourd'hui, soit on fait l'un, soit on fait l'autre...
Qu'en pensez-vous les pros (question posée sur un post Facebook ^^)