samedi 15 décembre 2018

TONARI NO TOKYO [MANGA-TOKYO] Paris La Villlette 2018



Comprenez que je viens d'un temps que les moins de 20... euh non 30 ans n'ont peut-être pas connu ! L'époque où afficher sa passion du manga était synonyme de Suicide social, surtout dans le milieu de "l'Art". Et l'on m'aurait dit qu'une exposition prestigieuse se tiendrait un jour à La Halle de La Villette à Paris, que je ne l'aurait point cru !
Mais parfois le temps à sa façon bien à lui d'arranger les choses... (un poil plus vite, ça m'aurait arrangé, mais bon), et nous voici donc à cette fameuse exposition que je vous encourage à visiter, que vous soyez expert auto-proclamé que néophyte en la matière.


 

 


  


Dés l'entrée est donné avec les boutiques de produits dérivés (et au prix fort, c'est l'officiel). Je ne sais pas s'il y avait de la rareté, mais il y avait de la diversité.
Entrons dans le vif du sujet avec cette gigantesque maquette de Tokyo surplombé d'un écran géant, et ou défile nombre d'extraits d'oeuvres animées ou live prenant la célèbre capital pour décor. Autour de cette maquette gravite quatre ailes ayant pour thèmes :
1 - La destruction/la reconstruction (mythe de Godzilla, la fascination de la destruction, le renouveau surtout)
2 - Le passé de la ville, sa vie, ses quartiers ,son histoire, ses clichés, et les mangas/animés qui illustrent ce contexte de manière historique, comique, fantasque, fidèle, etc.
3 - La ville d'après la Guerre du Pacifique jusqu'à nos jours avec des oeuvrs phares (Ashita no Jo, Evangelion, City Hunter, etc.)
4 - La mise en abîme ou le manga/l'animation envhit l'espace public pour se promotionne ou mettre en valeur des produits (supérette, métro, pachinkos, mobilier urbain).

 






 


Illustrée par notre hôtesse créée pour l'occasion, nombres de textes brefs et accessibles jalonnent notre parcours (qui peut facilement s'étaler sur 2 bonnes heures si l'on prends son temps). Mes spots préférés sont le métro/train aérien recrée pour l'occasion, avec défilé de paysages, sièges, bruit ambiant (et même un visiteur tenant la barre d'une main et regardant sa monte ^^- Et un autre visiteur qui s'est littéralement endormi sur l'un des sièges !)
Mon seul bémol vient au final de la décoration : sombre, solennelle, limite austère. Le manga c'est certes parfois triste mais aussi de la couleur, de la joie, du pop, etc. Bref, imaginez une exposition sur le Carnaval de Rio, avec exposition de costumes chatoyants... sur des fonds blanc, gris, ou noirs ! Alors OK, ça peut mettre en valeur les couleurs... Mais dans ce cas là, doublez le nombre de spots !
De même je n'ai pus faire qu'un nombre limité de photos, certains spots étant ouvert à la photographie (et encouragée) mais pour d'autres exposant nombres d'inédits, on vous signalera poliment de laisser la surprise de la découverte aux prochains visiteurs !




  

 




 
Bref, un voyage lointain et proche à la fois pour les curieux, la famille qui ne vous comprends pas, les écoles, votre prof d'Art plastique qui vous fustige, etc. Garanti 100% familial et safe (non, rien sur le hentaï... j'ai cherché ^^). Courrez-y !