mardi 13 août 2013

LA GUERRIERE INNOCENTE : LE PALAIS PERDU (preview)


Aujourd'hui, je vous propose de suivre le "Work in Progress"
d'une case de type "Establishing Shot", c'est à dire un dessin
montrant en plan large un décor qui aura une importance
narrative certaine. dans le second volume
de LA GUERRIÈRE INNOCENTE

Premier palier : voici le dessin brut de la case , sans effets de profondeurs. Le vaisseau est une image de synthèse avec un rendu "au trait". Ensuite certains détails ont étés corrigés à la main. Même méthode pour le palais. Enfin les montagnes ont étés dessinées à la main sur une base 3D très simple (des cubes quoi), pour me donner les repaires de perspectives du décors).
Comment cela va t'il évoluer vers la couleurs ? ^^

Second palier :
Mise en place des couleurs en prenant en compte la perspective atmosphérique du paysage et sa ligne d'horizon. A ce moment là, il y à déjà un début d'effet de profondeur afin que je ne me perdes pas moi-même dans mes échelles de plans ^^.
J'utilise différentes formes d'outils pour texturer les roches du décor. Il s'agit de scans de différentes matières qui me donnent des formes uniques et inédites, et n'appartenant qu'à moi. Je n'hésite pas à croiser les nuances chaudes et froides pour déjà bien séparer les différents plans de l'image. Le fait de séparer le tout sur des calques différents aide beaucoup bien entendu.
-calque 1 - le fond (paysage de fond + ciel).
-calque 2 - quelques montagnes peintes directement sans contours.
-calque 3 - montagnes au delà du "cirque", avec des traits colorés.
-calque 4 - le fond du "cirque" avec le palais.
-calque 5 - le vaisseau.
-calque 6 - la paroi rocheuse en avant plan.

Troisième palier:
L'ajout des ombres permet de donner enfin du relief au décor et aux éléments le composant. Celles-ci ne sont pas forcément posées selon une source de lumière "réaliste". Je détermine une direction, et je place mes ombres au feeling. C'est à dire que pour forcer la lisibilité, je vais tricher avec la réalité, mais juste ce qu'il faut pour que cela reste "naturel". Bien entendu, la réussite de ce cocktail n'implique que mon jugement subjectif. Un peu comme certaines aberrations anatomiques chez quelques illustrateurs coréens. Même si c'est bizarre mais que dans le style, c'est harmonieux, ça passe (enfin normalement).
L'application des ombres se fait à la main, mais aussi à l'aide de l'ordinateur qui pose celles du vaisseau grâce à la 3D. Mais il y à toujours une étape de retape manuelle ^^.
Enfin certaines ombres sont colorées différemment selon les zones. Ainsi dans le prochain palier, on ajoutera des touches de lumières, aussi bien pour éclairer certaines zones, que pour atténuer où colorer certaines ombres.

 Quatrième et avant dernier palier :
L'ajout des lumières permet de renforcer le relief, mais aussi et surtout de mettre en valeur les "zones d'attention" du dessin. Comme lorsqu'on braque un projecteur. C'est une astuce qui n'existe pas totalement dans la réalité, mais qui est souvent utilisée dans le cinéma, via les nuages du ciel ! En effet, il "suffit" de créer une couche nuageuse dense, uniquement percée de quelques trous laissant passer une lumière tombant pile poil "comme par hasard" sur l'élément important que l'on veut mettre en valeur. Par exemple un chevalier en contre jour/noir dans une pleine désertique sombre, et pof, une lumière pointe la tour d'un château au loin. Un effet très pratique et mélodramatique, mais à utiliser avec parcimonie sous peine de lasser le spectateur.
Si les lumières sont quasiment toutes en place dans cette image, il manque quelques finitions indispensables pour achever la profondeur et la lisibilité des différents plans; mais aussi une harmonisation de certaines couleurs.

5ème et dernier palier:
Si l'illusion de la profondeur était déjà présente dans l'étape précédente, il y manquait toutefois "l'atmosphère", où l'ambiance si vous préférez. Rendre lisible un décor est une étape, lui conférer une personnalité, une dramaturgie lui donne une finalité. Tout du moins est-ce mon opinion.
L'ajout de volutes de fumées aide en ce sens mais il ne faut pas en abuser sous peine là encore de lasser le lecteur. Certains autres détails ont étés ajoutés comme une légère brillance sur la partie arrière du vaisseau.
Voilà, plus que quelques dizaines de cases du genre, et l'album sera prêt ^^... Enfin là je parle que des décors... .pour les personnages, on en parlera plus tard (et si on mélange les deux, alors là... ^0^)
A suivre ! ^0^