mardi 9 juillet 2013

LE CHRONIQUEUR EXPRESS : STELLA JOGAKUIN TOUTOUKA C3-BU - Episode 1




Après GIRLS UND PANZER,
voici une nouvelle série TV sur
le thème MOE ARMY ^^

En gros, on associe un monde ultra choupi/choupi/kawaï/kikolol avec un monde guerrier (mais pas forcément pro-militariste) : tank, mitrailleuse, uniforme, etc.... Le but est de créer un univers en constant décalage avec son propos. Dans GIRLS UND PANZER, de jeunes lycéennes participent à des compétitions de sport incluant... des tanks, donc ! Amitié, courage, entraide, respect, honneur, et bien sur, aucunes idéologies militaristes/politique ne vient troubler ce qui est avant tout une ode à la compétition dans le respect de l'adversaire, tout en proposant un contexte "over the top" assumé !

La jeune Yura Yamato arrive donc dans une nouvelle école ultra chic et rose bonbon, afin de démarrer une nouvelle vie et surtout, pour guérir sa timidité maladive ! Elle sera bien malgré elle, recrutée par le club d'air soft composée de filles folle-dingues et revendiquant haut et fort leurs différences par rapport à la vision "sage" que la bonne société se fait des jeunes filles bien éduquées !
Produit par GAINAX (EVANGELION, NADIA, etc...), voici un premier épisode qui annonce une série plaisante, et surtout rythmé ! Avec son combo:  lycéennes + gros guns, la série nous offre un character design rond et mignon mais sans fan-service (en gros, pas de pantyshot, juste du Moe de base, avec peut-être un poil de Shoujo Ai à venir), soutenu par une animation tout à fait honorable (surtout dans l'acting) et prenant bien entendu son envol lors des scènes d'action plutôt bien foutues et prenantes. Les décors jouent aussi la carte du décalage : si les décors de l'école sont rose bonbon et acidulés dans leurs couleurs, les terrains d'air soft ont un rendu beaucoup plus réaliste, presque sale et boueux ! Ajoutez à cela une bonne petite musique jazzy/pop pour accompagner les phases de combat et on obtient un premier épisode très sympathique, qui à défaut d'être original, nous propose un contexte fun et rigolo, et prometteur en combats homériques dans le genre !

UPDATE 11 oct. 2013 - Quelle déception.. J'ai laissé tomber au bout de 7-8 épisodes. Après un virage très intéressant par le fantastique dans l'épisode 4, la série s'embourbe rapidement dans des clichés et une évolution des personnages pas franchement intéressante. Non pas que cela devienne mauvais. C'est juste que la série devient très vite anecdotique. Ni désagréable, ni agréable, elle se noie finalement dans la masse, où surnage déjà avec difficultés des oeuvres de bien meilleure qualité me concernant. Quel dommage pour Gainax...