mardi 29 décembre 2009

AVATAR de James Cameron : LA GRANDE ILLUSION




Enfin j'ai vu ce film tant attendu par de nombreux fans de SF de par l'Occident ! Difficile de parler alors d'une œuvre qui suscite autant de passion, avec des critiques dithyrambiques dans nombres de médias, et nanti d'un taux de satisfaction frisant les 85% sur certains sites de cinéma comme Allociné (du moins au moment où j'écris ces lignes)!
Dans ce cas, poster un avis sur cette révolution annoncée s'avère être un difficile exercice de voltige, mais tout comme le héro de remake officieux de Danse avec les Loups, je me lance à l'aventure ! ^0^

(ATTENTION - CHRONIQUE LONGUE! - pour les internautes pressés, je les
invite à consulter directement la fin du post pour un résumé de conclusion)


UN NOUVEL ESPOIR...

Commençons par le début. James Cameron est une légende du cinéma Hollywoodien. Titanic, Aliens, True Lies, Abyss, Terminator 1 et 2 (oublions Piranha 2, OK ? ^0^), autant de "classiques" qui ont apportés leurs contribution à l'histoire du cinéma populaire. 12 ans d'attentes ne sont alors pas de trop pour le cinéaste pour nous livrer ce qui est annoncé comme une révolution cinématographique: un film en relief comme jamais vu auparavant, et possédant des effets spéciaux photo-réalistes du même tonneau ! Et là forcément, quand on fait une telle annonce, porté par un tel artiste, le niveau d'exigence atteint une rare sévérité, et surtout donne un sens particulier au mot : ESPOIR.



L'espoir d'un "retour en arrière" pour nombres de spectateurs, où tout du moins me concernant. James Cameron, c'est un rescapé de la SF des années 80-90, de celles qui à vu naîtres nombres de classiques du genre. James, c'est un cinéaste académique au sens flamboyant du terme, qui sait cadrer, monter, raconter une histoire (même simple mais avec efficacité). Ce n'est pas un réalisateur "djeunz" qui secoue sa caméra à l'épaule pour donner l'illusion d'un dynamisme où l'on devine plus l'action qu'on ne la voie réellement. Dans une époque où parfois le spectateur se contente d'aimer un film parce qu'il l'à compris (autant dire d'un restaurant qu'il est bon parce que son eau est potable), dans une époque où près de 15 films sortent par semaine en salle, dans une époque où tout le monde zappe l'actualité, la culture, la mémoire même des bons moments, dans une époque où finalement tout est fugace, où quand un film pour durer dans la mémoire se doit de se transformer en trilogie (et encore, vous parlez encore de Pirates des Caraïbes où de la seconde trilogie Star Wars, vous ?), James Cameron est l'espoir d'un retour de la SF qui marque, qui dure, qui pose sa pierre durablement sur l'édifice du cinéma populaire de qualité !

Bref, autant dire que l'on attendait de pied ferme
les premiers teasers, voir les premières bandes-annonces
de, non pas cette révolution pour moi, mais de ce nouvel
espoir d'un retour aux sources de la bonne SF !



UNE PROMOTION QUI NE RENDS PAS JUSTICE A L'OEUVRE !

Premier teaser : Une déception incroyable à peine digne d'une cinématique de jeu vidéo X-Box 360 ! Design des engins ringards, voir anonymes, une planète Alien avec des rochers qui volent (ouh que c'est original), des elfes bleus qui font pâles figures à côté de créatures équivalentes vus depuis 10 ans dans des jeux vidéos nippons comme Final Fantasy ! Je peste au téléphone avec un copain en me demandant si ce n'est pas une blague. Résultat, je ne vais pas au fameux Avatar Day, la projection gratuite et en 3D relief de 15 mns du film en avant première un peu partout en France. Pourtant, les retours des spectateurs sont excellents dans nombres de médias (presse, net, TV, etc...)! Je ne comprends pas l'engouement autour du film et commence à me poser des questions. Ai-je manqué quelque chose ?
Les bandes annonces se succèdent, et l'incompréhension demeure. On me parle de personnages virtuels plus vivants que jamais ! Mais tout ce que je vois, ce sont des animations qui n'arrivent pas à la cheville de cette simple démo vu sur Youtube il y à des lustres : Emily is not real
On me parle de paysages extraordinaires, mais je ne vois que des redites de ce que j'ai vu 1000 fois ailleurs dans des BD, des mangas, des jeux vidéos, etc.... depuis des années et des années.
Je m'interroge, suis-je si blasé que cela au fond ?
Alors plutôt que de parler dans le vide, je me lance et ce mardi 29 décembre 2009, je me rends enfin au cinéma pour pouvoir au moins "juger" sur pièce !



La magie à t'elle opérée ?

En tous cas, elle était présente à coup sur !


SYNOPSIS (pour la forme, hein ^^)

"Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime. Parce que l'atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des " pilotes " humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance. Ces avatars sont des hybrides créés génétiquement en croisant l'ADN humain avec celui des Na'vi, les autochtones de Pandora. Sous sa forme d'avatar, Jake peut de nouveau marcher. On lui confie une mission d'infiltration auprès des Na'vi, devenus un obstacle trop conséquent à l'exploitation du précieux minerai. Mais tout va changer lorsque Neytiri, une très belle Na'vi, sauve la vie de Jake..."
Résumé : Allociné



LES TRESORS CACHES DE PANDORA

Depuis des années, on me dit qu'il ne faut pas se fier aux bandes annonces, surtout celles des films américains ! Soit elles "montrent tout le film", soit elles en donnent une idée fausse pour mettre en valeur une oeuvre finalement ratée. Dans ce cas, je réponds : Pourquoi devrait-on me reprocher le boulot mal fait d'un autre ? Genre, si j'achète une voiture et que si les freins lâchent, on va me reprocher à moi d'avoir fait confiance au concessionnaire ? Ce serait la meilleure, tiens ! passons...



Les bandes annonces d'Avatar en fait ne se situent ni dans l'une, ni dans l'autre catégorie, elles sont juste... à côté de la plaque ! Et quelque part tant mieux puisque toute la surprise de découvrir le film en entier reste finalement intact...
Alors oui, si certains paysages de Pandora sont des redites de panoramas vus ailleurs dans l'industrie de la BD où du jeu vidéo notamment, d'autres sont ,il est vrai, fantastiques. Mention spéciale à la végétation et la faune de cette planète recélant de petits trésors, de trouvailles visuelles somptueuses et réussies ! A ce niveau là, et d'un stricte point de vue technique aussi, Pandora est une réelle réussite visuelle.
Autre surprise de taille, contrairement à ce que j'ai vu dans les bandes annonces, l'animation des Na'vis est incroyablement réaliste ! Là encore, les bandes annonces sont à côté de la plaque. Les Na'vis respirent, ont des expressions faciales très subtiles. La moindre émotion, le moindre haussement de sourcil, le moindre tressaillement de lèvre est là, donnant une vie propre à ces personnages dont le vrai Dieu est au final l'ensemble des 20 000 processeurs qui se sont voués à leurs naissance sur grand écran durant les 3 années de production du film. Mais l'attente valait le coup !!



Concernant leur design, c'est une question de goûts... Personnellement, l'animation des Na'vis apporte beaucoup à leur crédibilité, voir à leur humanité, mais d'un strict point de vue graphique, si la Reine Alien de Aliens où encore le T-800 de Terminator hantent encore mes nuits plus de 20 ans après leurs créations, il n'est pas dit que les "elfes bleus" d'Avatar remplaceront durablement les elfes bleus du MMORPG Linéage 2 dans ma mémoire. Certes, ces derniers sont 1000 fois moins expressifs, et techniquement "has been", par rapport à leurs homologues made in Cameron... Mais là encore, d'un strict point de vue du design et des costumes, je marque une petite préférence pour ces créatures made in Korea... (et même pour nombre de créatures anthropomorphiques en provenance de jeux vidéos nippons, telle que la sublime Fran de Final Fantasy 12). Là encore, c'est une question de goût... Néanmoins, les Na'vis sont de belles créatures et l'héroïne est effectivement comme Cameron l'à décrite à ses infographistes lors de sa conception : "on doit avoir envie de se la faire !" Je le rassure sur ce point, c'est plutôt réussi ^0^



Là où je reste tout de même sur ma faim, c'est pour le mécha design (les robots bipèdes, les hélicoptères à deux hélices, etc...). Pas franchement daté, ni même raté, celui-ci est tout simplement... anonyme. Certains diront qu'il est "fonctionnel", d'autres que cela vient du fait que James Cameron est un "fanboy" des années 80 (et alors, dansles années 80, on faisait du très beau mécha design, oh !). Je penche plutôt pour l'absence remarquée de feu Stan Winston, maître des effets spéciaux, collaborateur ponctuel et émérite de James, et qui marqua de son empreinte artistique des films comme Jurasik Park, Terminator 1 et 2, Aliens, Predator et j'en passe. Nul doutes que sa participation aurait apporté ce supplément d'âme qui manque cruellement aux engins d'Avatar...
Néanmoins, même s'ils n'ont pas de "gueule", "s'ils ne font pas peur "(comme un Hunter-Killer de T2 par exemple) dans le feu de l'action, porté par la mise en scène impeccable de James Cameron, les engins de mort des terriens restent tout de même suffisamment crédible à l'écran pour que le spectateur que je suis reste scotché à son fauteuil ^_^; C'est déjà ça...



MISE EN RELIEF DU VOLUME EN 3D QUI RESSORT DE L'ECRAN

En parlant de mise en scène, il n'y à pas de polémique : claire, lisible, efficace, cadrée, académique mais flamboyante, le style Cameron est fluide et intemporel et garanti au film de vieillir dans les meilleurs conditions dans les années à venir. Quand est-il alors de la révolution de la 3D ? Non pas celle composant l'univers du film, mais bien du relief vu par les spectateurs. Surtout pour 2h40 de métrage !
La réponse est OUI, cela marche ! Si les bandes annonces montraient un univers outrancièrement coloré (voir disco-wizz-tonight ! ^^), c'est parce qu'en fait, les lunettes 3D altèrent les couleurs, les assombrissant, et du coup, elles deviennent plus "réalistes", moins "bling bling" quoi ^^. Et l'on ne comprends donc pas pourquoi ces mêmes bandes annonces n'ont pas vues leurs couleurs rééquilibrées pour un visionnage 2D standard.
Hormis ce couac, concentrons-nous sur la technique et le rendu. celui-ci est agréable et ne donne pas mal à la tête, les lunettes sont confortables et la mise en scène n'abuse pas non plus des avants plans à foison pour faire dans la démonstration gratuite. Sur ce point, le film tient toutes ses promesses... mais on est loin tout de même d'une "révolution". Ceux qui comme moi ont eu la chance de voir certains films en 3D projetés depuis des années au Futuroscope de Poitier me comprendront. On peut cependant dire que la gestion des couleurs pour un rendu naturel est cette fois parfaitement au point... jusqu'à un certain point !



En effet, si la technique est au point, celle-ci ne le sera peut-être jamais d'un point de vue... médical ! En effet, tous ceux souffrant de myopie, presbytie, etc... risquent de ne pas ressentir les mêmes sensations de relief que ceux bénéficiant d'une vision 10/10. Néanmoins, votre serviteur étant un peu myope, celui-ci vous assure que le plaisir de visionnage est tout de même présent. Donc pas d'affolement ! ^^
D'ailleurs, je vous donne une petite astuce si vous désirez voir le film en 2D, alors que vous êtes dans une projection en 3D ! Soulevez les lunettes, vous voyez le film dédoublé. Fermez un oeil, et hop ! Le film repasse comme par magie en 2D... mais avec le retour des couleurs discos en prime ! Essayez au moins une fois, c'est "rigolo" ^0^
Et puis pour certains paysages de Pandora, les couleurs discos passent très bien au final ^0^

L'ÉTERNELLE LUTTE DU BIEN CONTRE LE MAL(E)

L'important n'est pas tant l'histoire, que la manière dont on la raconte. Je ne vous le cache pas, le scénario d'Avatar est simple mais nanti d'une certaine efficacité primale allant à l'essentiel. Voici tout de même quelques points qui m'ont autant dérangés qu'enthousiasmé au niveau du fond :
-Un côté manichéen à la limite de la caricature montrant de très méchants terriens (qui n'aiment pas la nature) contre de très gentils Aliens (qui aiment la nature), avec des méchants militaires très carrés, ayant autant de psychologie qu'un cheval à bascule. Il y à aussi de très gentils Na'vis qui sont montrés comme une gentille bande de "sauvages" , à la limite d'une vision "colonialiste" à la Tintin au Congo. Malgré cela, même si on à affaire à des personnages "entiers", ils ne manquent pas de "charme" dans leurs façon d'être à l'écran (à ce propos, très bonne interprétation de chacun des acteurs du film, même lorsque ceux-ci sont virtuels ^^.)



-Des moments d'émotions réussis... mais qui là encore sont plombés parfois par une sensation de déjà vu ailleurs. Mais là, je pinaille on va dire...
-SPOILER - A NE PAS LIRE SI VOUS N'AVEZ PAS VU LE FILM !!!
-Le fait que la planète se "rebelle" à son tour. Une vision aussi belle que naïve, qui peut nous faire croire que notre Terre se rebellera à son tour si on continue à la maltraiter ! Désolé les gars, la Terre se rebellera jusqu'à un certain point (tornades, réchauffement planétaire, etc...) mais une fois que l'homme aura disparu, la Terre aura comme meilleur allié le temps ! Car notre planète était là bien avant nous, et sera encore là bien après nous...Elle à tout son temps, ELLE ! Pas nous...
-On regrettera aussi que certains thèmes "moraux" n'aient pas étés plus développés, comme le fait que Jack trahi sa propre race et n'hésite pas à tuer ses frères de sang ! Cela aurait pus lancer un "débat" sur ce qu'est la perception d'appartenir spirituellement où physiquement à un peuple. Car après tout, les humains n'ont pas besoin d'Aliens pour s'entretuer, frères d'une même race où pas. Cela aurait pus déboucher sur des beaux cas de conscience non manichéens. mais je suppose qu'en 2h40, ce genre de discours aurait été trop difficile à caser. Mais est-ce que cela aurait été si utile que cela au final ? Après tout, spectateurs, vous êtes libre d'en discuter entres vous à la sortie de la salle non ? ^^ Une façon comme une autre de prolonger intelligemment le plaisir du film ^^
FIN DU SPOILER
-Quelques trouvailles géniales comme la façon de communiquer des Na'vis avec la faune et la flore de la planète. Loin d'être un gadget, ce moyen de communication est d'une réelle importance dans le déroulement de l'histoire !



Certains pourront dire que je chipote. C'est vrai après tout, qui suis-je, moi, pauvre petit dessineux franchouillard pour OSER parler de la sorte ? Je répondrais par ceci : Nul besoin d'être boulanger pour apprécier une bonne pâtisserie. De même, je le répète ; au vu du CV irréprochable de James Cameron (eh, j'ai dis qu'on oubliait Piranha 2, d'accord ?! ^^), et surtout de la promotion tapageuse du film nous promettant une révolution (certes tempérée par le réalisateur dans certaines interviews), on est en droit d'avoir un niveau d'exigence d'exception ! Néanmoins, si j'ai parlé des points qui m'ont troublés lors de la projection de ce film, c'est aussi pour mettre en avant ces indéniables qualités que je résume dans la conclusion ci-dessous:

UN FILM DE SF DES ANNEE 80 AVEC LA TECHNOLOGIE DES ANNEES 2000...

CONCLUSION : Malgré quelques clichés (où "passages obligatoires" dans ce genre de récit ?) et un air de déjà vu aussi bien au niveau de l'esthétisme que de l'histoire (qui se veut de portée universelle quelque part, donc simple MAIS efficace), AVATAR est un bon, et surtout un VRAI film de SF "à l'ancienne" : puissant, spectaculaire, voir même émouvant par moment ! On est cependant loin de la révolution annoncée, mais plus proche d'une évolution réussie et pleine de promesses pour la réelle arlésienne de Cameron, à savoir l'adaptation du manga culte de GUNNM annoncé depuis plus d'une dizaine d'années ! Cette fois, James n'a plus aucunes excuses pour transformer l'essai réussi d'Avatar en un réel chef d'oeuvre pour cette adaptation tant attendu !

^0^ GO JAMES !!! ^0^

16 commentaires :

Oscar a dit…

Qu'est-ce que c'est "djeunz"?

Gabriel a dit…

"de jeunes" .
Je vais voir le film ce soir, je dirais si je suis d'accord avec le commentaire ;)

KARA a dit…

OSCAR:
Gabriel bien répondu en gros.
"Djeunz", c'est une vision caricaturale du jeune vu par des "vieux" aussi. Genre tu veux faire un film pour "djeunz", alors tu vas mettre de jeunes acteurs en baskets avec la casquette à l'envers, qui parle en mettant des "yo, man" à chaque phrase, de la musique techno parce que soit disant, le sjeunes n'aiment que ça, etc.... Le genre de cliché qui justement désole les "vrais" jeunes (et les autres aussi d'ailleurs).
Enfin bref, c'est prendre son public pour un abruti en l'infantilisant où en lui donnant sciemment de la bouse parce que soit-disant il aime ça (une forme de snobisme méprisant quoi)

Faire du cinéma djeunz, pour moi hein, c'est agité sa caméra à l'épaule dans tous les sens en pensant que les "djeunz" ils aiment quand ça "bouge". Mais les jeunes sont comme tout le monde je pense, ils aiment comprendre ce qu'ils voient à l'écran ^0^

GABRIEL:
Ca roule. Bonne projo ! ^0^

Damcas a dit…

James n'avait-il pas non plus évoquer l'adaptation en film de Ghost in the Shell?!?
Ça aussi, ça me tenterait bien! :)
Sinon, je vais me voir avatar lundi!
Vivement!!!!! ^_^

KARA a dit…

Pour le live de GITS, c'est un peu aussi une rumeur, plus qu'un souhait officiel. James à surkiffé le premier film et à même participé à sa promo un peu partout en Europe (idem pour le Metropolis d'Otomo et Rin Taro). De là à en acheté les droits.
Pour le moment voici la liste "officielle" des adaptations en live d'animes nippons :
COWBOY BEBOP avec Keanu reeves (les japs ont un droit de véto en cas de scénar merdique)
AKIRA, produit par Di Caprio (mais il ne jouera pas dedans)
GUNNM par James Cameron donc ^^ (il existe un site officiel pour le live de Gunnm, mais il est vide, avec juste des pubs de la maison de prod.)

Bonne projo sinon ^^

Corti a dit…

Punaise, ça fait plaisir de voir ENFIN une critique correcte et intéressante d'Avatar.

Tu m'as fait énormément de bien :)

KARA a dit…

Merci ^0^

Et quelque part, c'est mon job de rédacteur pigiste ^^. En plus, y'en avait des choses à dire sur le film
(et encore, j'ai résumé ^^).
Juste désolé pour les fautes d'orthographes ^^

Gabriel a dit…

Eh bien j'avoue être assez d'accord avec la critique au final.
Je n'ai ressenti aucune longueur, au contraire, j'aurai même aimé avoir un peu plus de temps parfois (en particulier pour développer certains personnages et les relations entre eux, ainsi que les peuples).

Par contre j'ai été franchement déçu par la 3D que je trouve souvent floue (en particulier dans l'action) et qui apporte peu de choses.
Cela dit, j'étais sur le coté et un ami m'as dit qu'en face de l'écran, çà marchait bien mieux. Et en prime je suis myope.
Bref, je pense que je resterais à la 2D pour un certain temps, l'animation ne devrait pas trop y perdre: elle est vraiment de bonne qualité, on croit aux Na'vis.

Au final un beau voyage à faire, surtout pour l'univers et l'esthétique; le scénario est un peu déjà vu, mais il a fait ses preuves dans d'autres films et il n'est donc pas raté (C'est bête mais c'est vrai).

Mon seul regret scénaristique est l'absence de références à la société terrienne/humaine: on a juste affaire à une "compagnie" minière citée une fois en début de film et incarnée par le seul personnage en chemise de la base (le cliché de l'actionnaire sans cœur).
Pas de trace de gouvernements, de contre pouvoir, d'écologistes, de scientifiques autres que ceux du projet avatar; je ne peux pas croire que le monde futur soit aussi muet.
Idem du coté des Na'vi, on reste au final sur sa faim quand au fonctionnement de leur peuple.

Pour conclure, c'est beau et je vous le conseille; on ne croule pas sous les films de SF et il serait dommage d'en rater un aussi bon.

Kaamos a dit…

Mise à part quelque plante original, les paysages sont du déjà vu pour des amateurs de films SF/heroique fantasy et BD. Même les nombreuse plantes lumineuse en absence de lumières.
Les Naavis n'ont rien d'original non plus, ni leur taille, ni leur truc sintillant à l'exeption de leur tresse.
Les engins n'ont rien d'innovant.
Même le principe de controler un avatar n'est pas si inovateur que ça, il est juste bien mis en scene.

Mais je suis tombé amoureux de Pandora. Domage qu'il faille etre militaire veteran ou scientifique assez doué pour y aller... et surtout attendre 2145 si je me souviens bien du journal de Jake.
J'ai regardé sur le site de la SNCF, il y a pas encore de reservation...

Bon ok l'histoire c'est Poccahuntas chez les schroumpfs, c'est un film à spectacle et j'aime pas ce genre de film. Transformer j'ai pas acroché du tout pour cité un ressent, l'histoire est pauvre !!!! J'attendais mieux de spielbergdont j'ai du mal avec ses films depuis IA. Alors pourquoi tolerer ça de James Cameron ? Parce que j'en ai rien a carrer que ce soit un film de James Cameron. L'univers m'a séduit. Peu être parce que je suis habitué à ça (alors que je recherche du nouveau).

Les expressions sont magnifiquement bien retranscrit ET joué. J'ai partagé les sentiments de tous les personnages.
Quand un Naavis à du chagrin c'est... puissant.
J'ai eu l'impression d'être un infirme qui retrouve une motricité.
De flipper a me retrouvé dans une jungle hostile avec des bestioles dont je sais rien.
D'un marins qui doit fliper de tout ce qu'il y a dehors. De se dire qu'il faut degommer les indigenes dehors parce que sinon on va etres submergé. (Et pourtant je hai ces films qui font passer les militaires pour des brute epaisse, regardez "Band of brothers" qui est une reconstitutions de fait reel et venez me dire que les soldats sont es bouchés)

Ce qui m'a déçu ou fait bizarre ?
Des photo en 3D dans le casiers ? pourquoi pas mais moi j'ai plus eu l'impression des techniciens qui se sentaient plus et qui on foutu des effets 3D partout.
On a beau etre un indigene en communion avec la planete, on baise 3mn apres le premier "je t'aime"
Le hero galere pas assez là où il devrait : accepté tres vite par les indigene, accepter par les scientifique ET les marines alors qu'ils devraient se mefier de lui. Des chose pas assez dévelopé comme sont amitié avec la pilote, pas assez de philosophie des Naavis (je sais ce serais long mais j'espere une version longue, l'ont bien fait pour les seigneurs des anneaux.)

Je sais pas si c'est a placé en negatif ou pas mais j'ai deviné le tout dernier plan du film. "Oh on peu transferer l'ame dans le corps definitivement ? ba il va le faire c'est obliger. Et même ca va cloturer le film, aucun interet d'en montrer plus"

Oula je tape depuis un moment j'ai du en faire des fautes que je ne relirais pas...

Je suis allé le voir 2 fois en 3D et je me le prendrais en DVD ainsi que la BO.
Et j'espere qu'ils ne feront pas de suite avec tous les humains qui reviennent en force pour degommer la planete.
Ou alors une autres histoire sur le principe des avatar où les humains viennent aider un peuple sur une autre planete. Fin trouver l'utilité du programme "avatar" avec une autre race.

Je viendrais à Angoulême, surment le week end

KARA a dit…

GABRIEL:
C'est vrai que les références terriennes ne croulent pas dans le film. Il semble selon certaines rumeurs que toute une partie se passant sur Terre à été filmée mais finalement retirée du montage original. Peut-être dans une version longue DVD-Blue Ray. Perso, je suis pas pour, j'ai jamais aimé les versions longues de Cameron. Aliens, tout le début rajouté ne sert à rien et casse le suspense, pour Abyss, les aliens finissent par devenir ridicules. Et puis bon, je suis content d'avoir vu le film, mais de là à le choper en DVD... bof non... Si je veux de belles "cinématiques" 3D, je vais en choper gratuitement (et légalement" sur gametrailers. com (Ok, je suis vache ^0^)
Non plus sérieusement, OK, j'ai trouvé le film sympa mais honnêtement, une heure après être sorti de la salle, j'avais la tête ailleurs, et dans 2 mois, je l'aurais oublié sans doutes...

KAAMOS:
Non c'est sur qu'il n'y à rien de réellement innovant visuellement dans ce film, mais bon, au moins, techniquement et artistiquement, c'est cohérent et plutôt réussi. Mais là encore, ce n'est surement pas la révolution annoncée (du moins pour les spectateurs gavés de RPG nippons et autres BD made in le monde entier). Est-ce d'ailleurs possible de faire quelque chose de réellement inédit aujourd'hui au cinéma ? Je pense que oui, mais cela ne sera pas Avatar (en tous cas, pas pour moi).

Attention, Spieberg est juste producteur des films de Transformers, pas le réal ! C'est Michael "caméra parkinsonienne" Bay qui les réalise. Perso, j'ai bien aimé le 2. Normal, on lui à filé un trépied ^0^

Oui le coup des photos en 3D... C'est bizarre mais bon, je l'ai vu comme un gag ^^
Le coup du "on baise" après 3mn, cela existe dans la vraie vie, hein ! ^^
OK, c'est rare, mais bon....

Oui le scénar, on le sent venir à des km, mais bon comme je l'ai dis, on sent aussi que celui-ci est enchainé quelque part à des figues imposées du genre. Alors après on accepte où pas. Moi j'ai été bon public, mais sans plus...


Je pense pas non plus qu'ils feront une suite avec le retour des humains en force. Ce serait une redite et puis balancer des bombes nucléaires sur les Na'vis, ce serait con, car ils détruiraient leurs précieux minerai avec !

Et pour Angoulême je sais pas encore mais je te tiendrais au courant ^^ (enfin via le blog hein)

8Carol8 a dit…

Ca y'est, j'ai été le voir. Le scénario casse pas des briques en originalité, mais c'est bien ficelé et émouvant. Côté 3D c'est beau mais sous-exploité à mon avis. Y'a rien qui m'est passé à 3 cm du nez à part la langue du montre de test 3D avant le film, et j'ai pas spécialement eu l'impression de voler dans les scènes de vol. Mais sinon j'adore les décors et les indigènes. Et si j'aimais les filles j'aurais sûrement envie de me faire l'héroïne ^^. Petite remarque sur la fin : la pilote étant morte, il ne reste sur la planète que les scientifiques, soit ceux qui ont un avatar et pourront s'intégrer complètement à la planète. Là je me dis, la pilote elle était forcée d'être martyrisée.

KARA a dit…

La pilote de l'hélico fait partie des personnages qu'on est pas triste de voir partir, enfin pas trop. Je parle surtout du côté des mecs hein, c'est vrai qu'elle est mignonne. Mais bon, c'est pour de faux hein, c'est du cinéma ^^
Pour la fin, j'étais à deux doigts de croire qu'il allait crever son héro le père Cameron, cela m'aurait pas étonné de lui d'ailleurs mais bon, un film à ce prix là, faut un happy end sinon bonjour la cata aux projections tests ! ^^

Saerinox a dit…

je veux allez voir ce film

seul problème, je fais partir des 3 malheureux % qui ne peuvent pas voir la 3D
cerveau a la con, car c'est meme pas un probleme d'oeil
pas de pos, vraiment, car si je vais le voir sa serasi en 3D, sinon j'attends la sorti dvd 2d

KARA a dit…

Oui enfin, c'est sur en 3D c'est joli, mais en 2D le film reste sympa.
Tu sais, y'à pas mal de film qui utilise la 3D pour mettre en volume ce qui à la base n'a pas de relief ^^. Mais pour Avatar, c'est pas le cas je trouve : les cadres sont soignés, le montage itou, reste aussi la narration, etc... le film en lui-même quoi ^^
Par contre, en blue ray, cela risque de péter grave (même si de mon côté, je le redis, je suis moyennement intéressé).


En tous cas, chui content ! C'est la première fois qu'une chronique de film remporte autant de "succès" sur mon blog ! Bon en même temps, c'est pas un film "commun" ^^

Xavier a dit…

Un mot sur la 3D : c'est un procédé appelé prise de vue stéréoscopique. Hitchcock avait réalisé ainsi Le crime était presque parfait en... 1954 !

KARA a dit…

Et même avant ! j'ai le fils d'un collègue qui m'a dit qu'on avait découvert un autre Hitchkock tourné de la même façon, mais datant d'avant la Seconde Guerre. Il fut projeté en 3D... l'année dernière. pas contre, il ne m'a pas dit le titre.
A moins qu'il n'ai confondu avec celui de 54 peut-être...

Bon bref, la 3D, c'est pas nouveau en soi. Mon premier film 3D était LA CREATURE DU LAGON NOIR, un gros nanar qui faisait mal aux yeux mais pour l'époque et surtout à la TV, on en avait parlé pendant des mois !