lundi 7 juillet 2008

JAPAN EXPO 2008 - JOUR 4 - 6 juillet 2008
























































Les jours se suivent à Japan Expo mais aucunes séances de dédicaces ne ressemble à l'autre à mon goût ^0^. Au programme : un fan art de Shakugan no Shana, un Pikachu, un décolleté, Lay Ing en version "shibi", etc...











Concernant cette dédicace, certains la trouveront un poil plus détaillée que toutes les autres. La raison est simple, il s'agit de celle faîtes pour mon "responsable" au stand Soleil. Dessinée en dernière position, personne devant ma table, j'y ai passé un peu plus de temps que pour une dédicace normale...
D'où un certain délire au niveau du costume ^0^

Concernant le salon même de Japan Expo : toujours autant d'affluence augurant un passage symbolique au delà des 100 000 visiteurs attendus par les organisateurs (salut les gars ^0^). Quelques rencontres avec mes idoles (dessinateurs de BD, mangas, etc...), clacage d'économies à des stands affichant des promotions scandaleusement irrésistibles (DVD, figurines, art books, etc...). A ce propos, "l'une des attractions favorites" des visiteurs était de battre des records de queues de près d'une centaine de mètres chacune afin d'atteindre les rares distributeurs de billets du salon ! Original ^0^
Toujours aussi convivial malgré son immense taille, le salon confirme également sa position d'annihilateur de frontières trans-générationnelles avec un public de tous âges où chaque membre communique avec son voisin sans se soucier de son âge, avec pour seul objectif : parler de ses passions au delà des clivages de générations qu'on connus nos parents envers leurs prognitures.
Et ça fait du bien ^0^
Ensuite, le salon se pare enfin d'invités à la hauteur de sa prestigieuse position dominante de plus grand salon sur la culture nippone en Europe ! Si les précédentes éditions rameutaient quelques invités certes sympathiques, on était encore très loin des monstres sacrés tant souhaités par le public. Injustice enfin réparée cette année avec plusieurs dizaines d'invités "colossaux" en provenance d'Asie (cf la liste sur le site même de Japan Expo). Autant dire que les files d'attentes pour les dédicaces faisaient office de guirlandes interminables autour des stands tels des sapins de Noël distribuant généreusement les signatures et autres petits "Mickeys" plus que convoitées !
Enfin pour nous les hommes ^0^, saluons aussi ces gentes demoiselles qui nous firent vriller les yeux et chavirer les coeurs avec des costumes toujours plus somptueux (et sexy) portées par des courbes féminines toujours plus avenantes ^0^. C'est sur, y'à 10 ans comme disent les vieux c.... des anciennes conventions, cela sentait plus l'homme dans les salons que le doux parfum suave d'une présence féminine trop rare, voir snobant nos activités bédéphiliques, considérées à l'époque comme puériles, voir anti-sociales !
La femme fane lit désormais de la BD et du manga, joue aux jeux vidéos, peste devant son PC, craque devant des goodies, tout comme nous les mecs, et n'ont plus peur de le faire savoir ! En un mot : profitez-en les jeunes ! "De mon temps", taquiner les gazelles était un sport totalement inconnu il y à encore 10 ans dans les salons de mangas, où les trentenaires d'aujourd'hui regrettent d'être nés 10 ans trop tôt !

Rendez-vous l'année prochaine, Japan Expo ! Et merci ^0^!

2 commentaires :

Ashe a dit…

Merci beaucoup pour la dédicace =)). J'aurai du venir avec la doc, je suis désolé. En tout cas merci beaucoup d'avoir accepté ce caprice et d'avoir perdu tout ce temps au début pour y parvenir. Surtout que la conclusion de l'histoire, à part qu'elle m'a sans doute value une malédiction sur 15 génération de la part de la file, est vraiment magnifique. Vêtement très détaillé, regard parfait et même le catana ...rah =). Je me sens même pas jaloux devant celui pour Marie ^^.

Au passage, tu pourrais me rappeler le produit que tu m'as conseillé pour maintenir le crayon, avec l'excitation ça m'est complètement sorti de la tête. J'irai demain à la première heure.

J'aime bien la conclusion féminine de ton ode à la JE qui me rappelle une phrase célèbre "on peut être féminine et poutrer du zombie". Pour ma part je m'avoue un peu moins positif. Certes l'aspect commercial a été un peu diminué par cette avalanche d'invité et de nouvelles activités gratuites. Ya encore deux ans la Japan sans des quantités d'argent à dépenser restait un salon bien inutile. D'autant plus que comme tu le dis si bien, j'ai moi aussi repéré des prix incroyablement bas pour certaines choses (le fanbook +200 pages de Kawamoto ... a 19 euros j'en suis encore sur le cul).

Reste que la quantité de monde tend au rebutant et la sélection par l'argent commence plus que jamais à faire son entrée ("ah désolé pour sadamoto sans billet collector, vous rêvez ? On a fini les présélections avant 10h" oO). De plus je trouve l'encadrement toujours aussi peu efficace malgré la grosseur du salon et l'argent qu'ils ont pour l'organiser. On a failli avoir un combat dans une file où les gens ne respectaient plus rien. C'est un peu du délire de jamais voir un vigile quand ya plusieurs queues de 100 personnes dans les environs.

Reste heureusement les fanzines, toujours plus nombreux, toujours plus boudés par la majorité du public et toujours plus talentueux. Quand la queue de 7 heures pour Yureka vous rebute, il reste plus qu'à aller trouver deux trois talents cachés dans la foule.
Entre eux, le stand soleil et l'ami boulet, je dois dire que j'ai passé un Dimanche d'anthologie niveau dessin ^^.

Et encore un pavé !

KARA a dit…

Content que ta Shana t'es plu. Et t'as du bol que j'avais le film sur moi pour te la dessiner. Un GROS coup de bol même ^0^

Pour le produit : laque à cheveux en bombe (de préférence de la Ellnet, passque j'le vaux bien ^0^ !). Tu pulvérise à 20-30 cm de distance en deux passage séparé que quelques mn.

C'est sur, Japan Expo n'est pas parfait, mais comme dit un pote : impossible de s'y ennuyer, il y à toujours quelque chose à faire : projo, conférences, potes, achats, matage de cosplayeuses (^0^ ), dédicaces, promenades, etc... Mais c'est sur que sans le fric, c'est un peu comme un mec dans un désert ne pouvant enter dans l'oasis devant lui : une torture. Après comme dit un autre pote : moi payer pour rentrer dans un supermarché.... C'est sur vu comme ça... Mais bon, je sais pas, perso, je viens presque toujours en invité dans ce genre de salon. Sinon, oui, y'à des super promos sur les DVD par exemple, mais rien que payer le prix d'entré te faire perdre le pourcentage d'économie que t'espères !