mardi 9 juillet 2019

LE CHRONIQUEUR EXPRESS : COP CRAFT - Épisode 1 - A Good Day To Die Hard !


Dans la catégorie buddy movie ou deux personnalités s'affrontent dans un road trip à travers une ville poisseuse et dangereuse, CopCraft s'impose par un premier épisode rondement mené !
 
 
A la frontière entre notre monde et un portail dimensionnel donnant sur une contrée d'héroïc fantasy, un flic en rogne va devoir faire équipe avec une gamine qui s'avère être une redoutable chevalière à la fine lame acérée !
Ce qui frappe dés le départ c'est la photographie très soignée usant de nombreuses ambiances lumineuses aux belles ombres dessinées, et aux ambiances de néons multicolores semblant sortir d'un polar US des années 80.
Autre gros bon point, le character design très soigné et surtout très reconnaissable du célèbre illustrateur Range Murata (Blue Submarine 6, Last Exile). Clairement ici les personnages ont un style identifiable, loin du gâchis du film Wonderland ayant fait appel au célèbre ilya kuvshinov, pour au final nous sortir un design complètement random.
L'animation n'est pas très fluide mais à contrario très dynamique dans ses mouvements; et la mise en scène offre des cadrages dynamiques et recherchés, sublimés encore une fois par une mise en lumière inspirée.
Cop Craft commence comme une très bonne série B policière / fantastique esthétiquement soignée et bien sur prometteuse ! Ça sent bon la production vintage nineties !