mardi 5 décembre 2017

JEAN D'ORMESSON - 1925-2017



Que de superlatifs depuis l'annonce de la mort d'un Immortel.
Et difficile de trouver un autre homme qui rallie à lui autant de louanges de tous bords, de gauche comme de droite. Au delà de l'écrivain, on salut unanimement l'homme et son verbe, sa gouaille, sa truculence et sa joie de vivre, voir je dirais : son espièglerie et son auto-dérision. Invité des Grosses têtes, D'Ormesson raconta qu'il écoutait parfois Laurent Gerra l'imiter à la radio. Un matin, il se dit que pour son dernier sketch, il exagérait ! Avant de se souvenir qu'il s'agissait d'une véritable interview de lui-même ! Hilarité générale de la salle ponctuée par son verbe souriant. Car si je l'écoutait plus que ne le voyait, j'entendais son sourire quasi systématique. Car oui, un sourire s’entend. Essayez, vous verrez.
Au revoir Monsieur d'Ormesson, certes je ne vous ai pas lu, mais je vous ai écouté.