jeudi 29 décembre 2011

GUNHILD, UNE TUEUSE MACABRE ET POETE...


Tuer n'est "rien"
La façon de tuer est "tout" !

Telle pourrait être la devise de notre pirate gothique au lyrisme
macabre mais poétique. Boire, humer, se délecter du dernier soupir
de ses victimes tout en douceur est un art que Gunhild pratique
avec verve et sensualité...

Si la magie de Noël s'estompe petit à petit, la fête du Réveillon se profile et à cette occasion, voici donc un petit cadeau sous la forme d'une nouvelle planche ENTIERE en preview de LA GUERRIERE INNOCENTE. Celle-ci montre la vénéneuse Gunhild qui, lors d'une infiltration dans le camps adverse, doit jouer de traîtrise et de rapidité pour éliminer un garde (fatalement) curieux.



Veuillez au passage, pardonnez les immanquables fautes
d'orthographe, conjugaison, et de grammaire. Une première
et rapide correction à déjà été faîte mais il faut encore valider
le tout par le département fabrication de mon éditeur ^__^;


Même si je ne peux en montrer davantage au niveau du fond sans dévoiler un pan de mon histoire, je peux néanmoins vous parler de la forme ! Sur la planche suivante , j'ai résumé quelques principales étapes de fabrication utilisées pour cette BD en cours.

Après un "rapide" story board exécuté directement sur écran, les premiers croquis commencent. Ceux n'impliquant pas de décors faits en 3D sont ainsi directement dessinés sur papier, à l'aide d'un porte mine bleu (ce fameux bleu "inactinique" disparaissant sous l'encrage et après un passage via le scanner). Ici les contrastes de ces croquis, avant mise au propre, ont étés forcés afin que vous puissiez mieux voir les différents détails.


Si les personnages interagissent avec un décors 3D, je modélise le dit décor. Puis je place des mannequins représentant les différents protagonistes dans la scène. Il me suffit de faire un premier rendu rapide pour impression papier. Les personnages ainsi que certains éléments de décors (ici les drapés) sont dessinés à la main. Puis scannés afin d'être calés sur les décors en 3D en "cartoon render". Bien sur, il faut retaper à la main également le décor afin d'éliminer certains "bugs" de rendu, mais surtout pour lui conférer quelques "défauts" humains ^0^. Le tout se fait à l’œil, et grâce à ses retouches, le décor acquiert aussi une patte spécifique. Le but est de partir d'un render "froid" et anonyme, pour ensuite le rendre plus "chaud" par l'intervention d'une main humaine (et identifiable ^^).

Bien entendu, la fusion finale ne se fera qu'à la couleur mais il faut absolument que l'effet fonctionne dés le départ en noir et blanc. Mais par contre, à la mise en couleurs, les effets de matières supplémentaires, l'éclairage, ainsi que les effets de profondeur ("brouillard" atmosphérique) devront rendre encore plus lisible et efficace la dite "fusion".

Enfin, ce décor en 3D est réutilisable à volonté, sous n'importe quel angle et c'est le cas dans la planche précédent celle-ci. Sans compter que certains de ses éléments peuvent également constituer une banque architecturale non négligeable. Si par exemple, une autre scène se déroule dans la même bâtisse, mais dans une autre pièce, on peut faire des raccords de styles pour que l'esthétique soit cohérente dans tout le bâtiment.

En espérant que cette rapide incursion dans
l'usine à planches du Kara ^0^ vous aura plu, il ne me reste
plus qu'à vous souhaiter un bon Réveillon et Bonne Année 2012 ! ^0^

11 commentaires :

Xavier a dit…

Effectivement, à la fois sexy et morbide... Au fond, ce n'est pas très étonnant, mais cela renforce un peu plus l'à-priori favorable que j'avais pour le personnage. Et je comprends aussi pourquoi tu avais auparavant pensé à elle pour un personnage de vampire. Vivement la suite.

Xavier

PS: Je sais, ça fait longtemps que je n'avais pas laissé un commentaire intelligent. Je te rassure, je vais tout gâcher : l'esprit de Desproges est bien descendu sur moi en voyant cette scène...

Go2froy a dit…

Cette planche promet monts et merveilles. Avec du macabre et du sexy installant un certain malaise à la vue de cette tueuse sanguinaire n'hésitant pas à en lécher la lame.

Franchement que dire ... du renouveau, de l'excellence ... du KARA qui n'a pas fini de nous surprendre, t'en sur les rôles des personnages, ni sur le 'kara'design des architectures, des concepts ...

Un grand 'Bravo'. Vivement la mise en couleur pour pouvoir savourer, comme Gunhild, cette oeuvre.

Bonne Continuation et une très "Bonne Année 2012 à tous les lecteurs et biensur à notre cher Dessinateur"

PS : Xavier : « J’aime bien les histoires qui finissent mal. Ce sont les plus belles car ce sont celles qui ressemblent le plus à la vie. » de Pierre Desproges
Pour le coup xD

PS 2 : Après réflection, dans un style sobre, macabre et sexy il y a "Elfen Lied", mais ici ... une inspiration particulière pour la scéne ?

KARA a dit…

XAVIER :
Justement, c'est cet esprit qui te caractérise, laisse toi aller ^^


Et merci ^^


Go2froy:
Merci pour tous tes compliments.

Pas facile effectivement de se renouveler pour offrir du fun, mais aussi du sexy qui soit "classe" et morbide en même temps ^^
Je voudrais faire de l'heroic fantasy fun et steampunk

Quant à Elfen Lied, tu parles à un fan de la première heure ^^J'ai même fait l'article pour Animeland à l'époque ^^


Merci encore ^^

Go2froy a dit…

"Quant à Elfen Lied, tu parles à un fan de la première heure ^^"
>>> une animation de 13 épisodes, donc très court mais avec une telle intensité autant sur l'histoire et les personnages ... que du bonheur, nouer le gore, la violence, le sexy, l'amour, la tendresse, les sentiments dans si peu d'épisode ... une adaptation de Mamoru Kanbe qui réalise la une super Anime ... et la musique de Lilium, un vrai bijou poétique. Bref j'm'arrête la car je déborde du 1er sujet :)

Bon réveillon à tous.

Xavier a dit…

Et bien, ça y est, nous y sommes... Je ne pense pas que nous pleurerons beaucoup 2011, espérons que 2012 nous apporte plus de satisfactions. Mais nous savons déjà qu'elle amènera un de tes albums, dont les previews laissent à penser qu'il sera splendide (qu'est-ce que je cause bien, moi, dis-donc !).
Bonne année à toi, Kara, et à mes compagnons commentateurs de ton blog.

Max a dit…

Fichtre, une désaxée, une ! XD

J'ai une question un peu triviale : tu as une méthode spéciale pour les traits de vitesse ?

Bon courage pour la suite !

KARA a dit…

GO2FROY:
Clair que c'est une série culte, mais par contre, si le manga est bcp plus complet, qu'est-ce qu'il est moche ! Même dans un fanzine amateur français n'en voudrais pas. Comme quoi y'à des producteurs qui ont le nez pour voir le potentiel scénaristique d'une série au delà de la forme primale ^^

XAVIER:
Merci Xav', et j'espère que tes attentes et les vôtres seront comblées ^^

MAX:
Hinhin, pour les traits de vitesse, c'est secret de fabrication MAIS je veux bien te dévoiler une astuce.
Prends l'outil trait, choisi par exemple 6-8 pixels de large, et dans les options en haut à gauche, tu coches "fin". Et là t'auras un trait de vitesse épais au départ, et tout fin à la fin. Tu peux varier l'épaisseur à volonté.
Je pense qu'une fois que tu sais ça, t'as pigé le truc de base pour en faire tout plein après ^^

Bonne bourre ^^

Max a dit…

Mh, je crois que ma version est un peu vieille alors je n'ai pas trouvé l'option concernée, mais en bidouillant les paramètres de flèches j'arrive en effet à avoir un résultat satisfaisant...

Merci du tuyau !

KARA a dit…

Bin c'est les paramètres de traits, juste à côté des formes, option flèche justement. Faut jouer sur les pourcentages pour avoir de bonnes "courbes" (un truc continu quoi).

Et de rien.

8Carol8 a dit…

Gunhild a le sens (morbide) du théâtre, elle assure le spectacle et déclame joliment ^^. Sa plongée dans la première case est superbe.

KARA a dit…

Merci pour elle.
Elle à un discours qui se rapproche le plus de mes anciennes BD, dans le trip langage poétique, soutenu et un peu philo. mais pas trop hein ^^