mercredi 6 août 2008

LA MOMIE 3 - ELLE N'EST PAS CONTENTE, ELLE VEUT TUER LE MONDE... MAIS CETTE FOIS, ELLE EST... PLUSIEURS !

Ce week end, j'irais sans doutes voir LA MOMIE : LA TOMBE DE L'EMPEREUR DRAGON.
Ce film est pour moi l'occasion de mettre l'accent sur une mode qui dure depuis quelques années dans de nombreuses revues françaises.
LA MOMIE 3, c'est un film d'aventures avec des monstres, du fantastique, une ambiance rétro, etc... Bref cela vous rappelle pas quelque chose ?


Depuis 20 ans, 20 ANS, chaque fois qu'un journaliste parle (où plutôt descend) un film d'aventures, il le compare systématiquement à Indiana Jones.
Cela donne des répliques du genre :
"-Ah encore un film qui essaye de faire à la Indiana Jones !
-Peuh, ce film ne vaut pas la référence qu'est Indiana Jones !
-Quel nullité ! Reviens Indy !!! Donne une leçon à ces tâcherons !"

Et voilà, Indy est revenu...

Ca y est , c'est bon ? Vous êtes contents ?

Ah c'est sur , selon certains, la récompense de l'attente aura été rude !
On va ENFIN peut-être pouvoir passer à autre chose sans jouer forcément sur les comparaisons,
surtout maintenant que le "messie" s'est fait houspiller par certains (même si le succès public fut au rendez-vous, reconnaissons-le).

C'est un peu comme pour les films nippons d'animation, à toujours les comparer avec Miyazaki.
"-Ah La Traversée du Temps n'à pas la verve d'un Miyazaki !
-Ah les gerbes de sang dans Ken le Survivant n'ont pas la poésie d'un Miyazaki !
-Ah la pub 3D d'Orangina n'à pas le classe d'un Miyazaki !
-Ah mon cassoulet de midi n'à pas la saveur d'un bon Miyazaki madame !"

Je ne dénigre absolument pas Miazaki dont j'adore le cinéma. Mais à force de le comparer systématiquement à ses collègues (dont les styles sont totalement différents) - 1 on tombe dans l'absurde - 2 on ne jure que par Miyazaki en faisant de l'ombre aux autres, tout en prônant une uniformisation de ce que doit être pour un occidental le "BON" dessin animé japonais... (tout le monde est d'accord pour lutter contre la pensée unique, n'est-ce pas ? ^0^)

Bien je viens de lire quelques chroniques sur LA MOMIE 3, et le jeu des comparaisons est de nouveau reparti !
Bon allez, je vais être sympa (si je peux ) : Il n'est pas question de renier le cinéma d'antan au profit d'un cinéma plus jeune (où "djeunz"). Je suis le premier à adorer le cinéma "d'antan" qui à posé de nombreuses bases qui servent encore aujourd'hui le cinéma moderne. Mais toujours ramener à ces jeux de comparaisons font que l'on à l'impression d'entendre des vieux de la vieille rabâcher la rengaine "c'était mieux avant". Peut-être.... Mais moi, je sais pas, cela ne fait que dénigrer et décourager parfois ceux qui essayent d'aller au delà de leurs modèles. Oui LA MOMIE 3 n'aurait sans doutes jamais existé sans Indiana Jones. Oui c'est bon parfois de rappeler ses modèles. mais PAS SYSTEMATIQUEMENT, s'il vous plaît. Un peu comme ses enfants de stars qui essayent de s'en sortir et de se faire un nom sans pâtir d'une écrasante paternité...

Et puis, à ce que je saches, personne ne repproche à Indiana Jones d'avoir pioché dans les serials des années 50, des films comme LES MINES DU ROI SALOMON, etc.... Alors pourquoi imposé cela à LA MOMIE ?

Et pour le jeu des comparaisons mêmes... Il est évident que pour le grand public, faire des chassés-croisés avec des oeuvres faisant parties du patrimoine culturel commun est pratique car cela peut donner une vague et rapide idée de l'entreprise. OK, c'est parfois grossier comme par exemple : "PERFECT BLUE : le dessin animé qu'aurait fait Hitchcock s'il avait été engagé chez Disney !"

C'est sur, c'est très tiré par les cheveux mais en même temps, c'est assez efficace. Si ensuite le chroniqueur (voir le lecteur) veut aller plus loin dans la réflexion... Et puis si c'est pour en dire du bien... Pourquoi pas non ?

12 commentaires :

Krom isback a dit…

Salut Kara,

En premier bon film ce week end.

je suis assez d'accord avec toi kara. Je pense qu'un film doit biensur être comparer a ces prédécesseur mais cela doit pas être le critère majeur sur la définition d'un "bon" film.

Mais j'ai envie de dire comment peut-on dire qu'un film est "bon" ?
Sur ce point il est clair que pour une critique de cinema un film est bon si il se vend.

Pourtant si on repart sur les bases du cinéma:
Exemple prenons Le film d'Eisenstein "Le Cuirassé Potemkine".
Ca reste un classique qui pourtant ne se vendredra plus a notre epoque.
Est-ce que un critique risquerai a le descendre ?
exemple récent si on prend l'arche russe de Alexandre Sokourov. je cite

"Libération
- Antoine de Baecque


(...) la première impression est confirmée, celle d'un ennui aussi immense que l'exploit technique. Guindé dans sa prouesse, Sokourov fait défiler les scènes pieuses d'une Russie éternelle, et rarement nous intéresse, encore moins nous captive.
"

Voila le cinema qui fait vendre interdit l'ennui ^^. cela dit en passant j'aime ce film pour ca technique et la facon dont il est concu. apres il vrai que c'est un documentaire-fiction.

Beaucoup de film sont tres beau au sens pictural mais creux au sens scénaristique ou non compréhensibles par le quidam moyen.

Apres j'ai envie de dire aussi on compare les films que l'on aime pas a ceux qu'on aime.
On a jamais (dernièrement) reproché a Tim Burton de s'inspirer du cinéma expressionniste allemand. ^^

(ex: "Le Cabinet du docteur Caligari"(1922) pour ceux qui connaisse pas)


Bon pour en revenir a la critique de cinéma.
il faut rappelé que certain certain scénario sont écrit suivant de codes de genres donc je trouve comme normal que il soit comparé au même "style".
Mais je suis aussi d'accord que un film n'est pas une copie d'un autre et que l'on n'a chercher pas les différences entre les 2 ^^.

le critère le moins regardé par les les critiques est la technique.

(un peu comme si on disait peindre au pinceau et au couteau s'est pareil ^^)

Krom isback a dit…

j'allais oublier, Tu parles de Miyazaki a toutes les sauces (le pauvre ^^).
Puis tu parles de perfect blue donc pour evité de faire une confusion pour les gens non averti.

Perfect blue est de Satoshi Kon (paprika, paranoia agent...).

Miyazaki s'est Princesse Mononoké, Porco Rosso...




ps(tu as bien recu mon mail) ?

Ashe a dit…

1) J'irai probablement le voir aussi, je dois dire que l'acteur et ses vannes ringardes (certes avec un vague arrière gout de l'ami Indy mais bon ... à faire le jeu des copier coller on peut remonter très loin dans l'histoire, et finalement il n'existe que 5-6 grandes histoires ^^) m'ont bien fait marrer étant petit et je crache pas sur une piqure de rappel.

2) En ce qui concerne Myasaki ... hum. Effectivement l'utiliser à toutes les sauces est franchement sans intérêt mais bon ... c'est bien le seul que le public lambda connait de nom. A quoi bon sortir des comparaisons justes mais que personne ne comprendra ? ^^ Après si l'amateur éclairé n'a pas envie de voir des conneries, libre à lui de lire les magazines/sites qui savent de quoi ils parlent. C'est un peu comme lire les rubriques jeux vidéo du figaro quoi xD.

3) Et puis bon honnêtement les derniers Myasaki ... perso je suis encore bloqué sur Porco et Mononoke. Les autres j'aime mais il y a mieux, Kon est effectivement un excellent exemple. Ma petite préférence allant à Millenium Actress qui me fait toujours autant pleurer ^^.

4) En passant j'aime toujours tes exemples, entre la traversée du temps (un petit coup de coeur, pas exempt de défaut mais définitivement touchant) et Perfect Blue (!!!), je me sens comme à la maison ^^.

Et voilà, numéroté comme demandé =).

KARA a dit…

KROM :
Un film pour ma part se doit d'être vu dans son contexte historique. Par exemple, pour moi, voir La Guerre des Etoiles aujourd'hui me fait plus penser à un téléfilm un peu kitsh mais luxueux. Alors que remis dans le contexte de l'époque où il est sorti, on comprends mieux le choc que c'était.
Il y à aussi le contexte social à prendre en compte parfois. Par exemple, la série TV Neon Genesis Evangelion est un "piège à otaku", population assez rare en France. Ce qui fait que l'impact de la série en France (surtout pour son incroyable final) à été quasiment nul !

ASHE :
1-Je l'ai vu et j'ai trouvé ce film très très sympathique, malgré une tendance à la caméra parkinsonienne un peu trop appuyée. Je pense qu'il passera super bien en DVD.
2-Oui enfin, moi je suis pigiste manga à Bodoï qui parle essentiellement de BD franco belge, hein ! Donc bon, cela ne m'empêche pas j'espère d'avoir un background suffisant pour faire des chroniques potables ^^
3-Perso, j'aime beaucoup le travail de Kon, sauf sur Paprika, que je trouve être très mauvais : clichés à 2 balles, réalisation plate, qualité artistique à peine digne d'une série TV de luxe, un final aussi grotesque que moralement douteux, etc....
4-prends un drink la prochaine fois et un sofa ^0^

Ashe a dit…

Pour ma part j'ai beaucoup aimé Paprika.

Alors certes, par rapport aux autres (même le premier extrait de memories qui porte sa patte à plusieurs égars même s'il n'était que reponsable artisique), Paprika est un peu à la masse. Disons probablement plus grand public.

Mais la réalisation est superbe (je sais pas si je suis bien placé pour juger, mais à mon petit niveau j'ai énormément apprécié) à commencer par l'animation, l'esthétisme graphique du monde des rêves (que c'est riche) et surtout l'OST ... rah l'OST !

La thématique sur l'inconscient est plus simple d'accès par rapport aux autres oeuvres mais reste intéressante. La passion de Kon pour le cinéma se ressent encore une fois et je trouve le parallèle sympatoche. Puis bon les personnages sont quand même très attachants, bon c'est très subjectif mais j'aime bien les "deux" héroïnes même si elles sont classiques.

Bon effectivement le scénario est un peu entendu et la fin détruit toute la crédibilité du reste (pourquoi ? pourquoi ?) mais je trouve pas que tout est à jeter. Enfin question de gout de toute façon ^^.

KARA a dit…

Oui question de goûts sans doutes mais bon...

Après tout, j'ai bien aimé la Momie 3 ^0^ (c'est tout ce que j'ai pus aimer ce week end d'ailleurs. N'étant pas satisfait de mon travail sur une de mes planches, j'ai dus la recommencer au final ! 2 jours de taf mis à la poubelle mais bon, vu que c'est la scène finale de la BD, il me faut donner le maximum !)

Pour en revenir au débat. Perso, je réagi comme un consommateur de base. C'est à dire que je peux être très conciliant avec un "petit" film, un réalisateur novice, etc... Mais je suis intransigeant avec les génies. Et Paprika, je l'aurais "accepté" d'un réalisateur de téléfilm de seconde zone, mais sûrement pas de Kon !
Je ne dis pas qu'un grand réalisateur n'a pas le droit de faire pour une fois un film "grand public", voir une oeuvre de pure divertissement. Mais j'attends de lui à chaque fois le même perfectionnisme, ne serait-ce qu'au niveau formel. Et pour Paprika, désolé, dans le genre mille fois vu ailleurs (et en mieux, essaye le film de XXX Holic), graphiquement bof, etc... bin non désolé.
Alors bon, comme tu dis, y'à de bonnes choses comme le personnage du flic, très sympathique, quelques (rares) jolis décors, etc.... bin c'est tout désolé.

Après, qui suis-je , moi le petit Kara pour oser critiquer le grand Kon, etc... Oui bon bin, dans ce cas là, on à plus le droit de rien dire ma bonne dame... Alors bon ^__^;

Ashe a dit…

Oh mais tu as le droit de critiquer Kon, pas de soucis. C'est pas comme s'il nous lisait de toute façon ^^.

KARA a dit…

Qu'est ce t'en sais hein d'abord ?

Hein d'abord ?


Quoi je rêve ?


Peuh...

Ashe a dit…

Désolé de briser tes rêves.

Et sinon le père Noël n'existe pas en fait ...
Et il ne lit pas ton blog :/

Je m'excuse solennellement auprès du dieu de l'humour pour mes égarements.

C'est finalement Dark Night que j'ai vu en voulant aller voir la Momie (je sais pas, je pensais qu'il était pas encore sorti oO). Pas de regret, il est juste mythique =). Un film de deux heures et demi dont on ne cesse d'en redemander et un jeu d'acteur du méchant indescriptible.

Je crois que j'aime bien flooder sur ce blog. Bon allez du travail m'attend sur le mien.

KARA a dit…

Bin tu sais le flood, pourquoi pas, cela mets un peu de vie ici ^^
Et tant que cela tombe pas de nawak vulgaire, y'à pas de probs ^^

David a dit…

moi j'ose comparer la momie 3 et indy 4 : je les mets tous les deux dans la rubrique : mauvais films à éviter... la comparaison s'arrête là :)

KARA a dit…

C'est une opinion ^0^.

Mais bon ici le débat porte surtout sur le fait de jouer les comparateurs. Même si le principe peut être parfois utile pour le grand public, sa systématisation peut porter à mon sens préjudice.

Ensuite, comme dit plus haut, j'attendais bcp plus d'un Indy 4 que d'une Momie réalisé par un tâcheron. Comme quoi hein...

Autre chose qui m'a mise la puce à l'oreille.
Que le film soit mauvais où bon, on peut toujours en tirer une bonne bande annonce. Même un nanar hilarant comme Ultraviolet (l'une de mes plus grandes crises de rire en salle depuis Mortal Kombat 2 !) était nanti d'une très bonne bande annonce.
Hors pour le Indiana jones 4, j'ai trouvé la bande annonce particulièrement insipide. Pas mauvaise, mais insipide. Aucunes images "chocs", pas de "souffle" ni d'ambiance affirmée.
Et là, quand une bande annonce est "ratée", c'est très inquiétant pour ma part concernant le film lui-même.

Là encore, ce n'est que mon opinion ^___^;