vendredi 11 octobre 2013

LE CHRONIQUEUR EXPRESS : KILL LA KILL - Episode 1 et 2



Vous aimez le dessin animé nippon actuel, mais la nostalgie des titres "over the top" made in "Années 80" vous taraude ? Essayez KILL LA KILL ! Un revival sous stéroïdes des animés de baston comme on en faisait dans le temps... Mais avec les budgets, les décors en 3D, et le format 16/ème actuel ! KILL LA KILL n'est pas qu'une simple resucée, c'est une mise à jour complète d'un genre dit obsolète, un peu comme la seconde vague du genre GrindHouse aux USA. On reprend donc les codes graphiques d'une époque : Character design, effets de mise en scène aux angles outranciers où même les effets lumineux semblent tracés à la craie grasse, personnages qui posent à la moindre occasion; et on les remets au goût du jour dans une série déjanté qui casse tout à la vitesse du son !
Dans un monde alternatif où les uniformes concèdent à leurs porteurs des pouvoirs surhumains, la jeune héroïne Ryuko Matoi est une nouvelle arrivante dans une école aux porportions architecturales colossales ! Armée d'une énorme branche de ciseaux, elle recherche l'assassin de son père et compte bien faire cracher la vérité à tous ceux qui peuvent la renseigner, quittes à cogner ! Elle pourra alors compter sur un étrange uniforme lui conférant un pouvoir colossal... en échange de son sang !
"Outrancier" est le mot qui convient donc le mieux à cette série qui reprends tous les clichés du genre pour les multiplier par 1000. Tout est décuplé : les poses cartoon, les couleurs, les combats titanesques (et parodiques), le fan service ultra sexy (à peine 2 épisodes diffusés, que déjà on voit des photos de cosplays en cours de fabrication arriver sur le net, et on ne parle même pas des fan arts !). Le tout est emmené par les fous furieux créateurs de GURREN LAGANN, donnant à l'ensemble un soufflé épique, vintage, et humoristique bienvenu, et où notre héroïne semble être la personne la plus "normale" de ce show complétement déjanté (Elle est la seule à se rendre compte qu'elle vit dans un monde de dingues ^0^) !
Assurément, l'un des futurs hits de 2013, si celui-ci continue sur sa folle lancée !