vendredi 20 mars 2009

LE BLEU DU CIEL Tome 2 - LES OMBRES DE JERUSALEM - MAKING OF 01


Première partie du making of consacré
au second tome du Bleu du Ciel :
Les Ombres de Jérusalem.

Dans les trois extraits qui vont suivre, vous allez découvrir les principales différences entre les versions NetB d'une case et sa version finale en couleurs.
Tout d'abord, comment aborder la couleur à mon sens ?
Celle-ci doit :
-mettre en place une ambiance temporelle et dramatique. Temporelle pour indiquer à quel moment se passe l'action : jour, nuit, soir, etc... Dramatique pour indiquer l'ambiance même de la scène : action, drame, suspense, onirique, etc...
-Donner de la profondeur à l'image en rendant lisible l'action. Par exemple, en séparant les différents plans d'un décor.
- Différencier les différents endroits d'une scène à l'autre. En effet, une scène se déroulant dans un décor peut aussi avoir SA tonalité en fonction de son atmosphère, du moment où celle-ci se passe.
-Faire joli (ah bah oui quand même hein ! ^0^)

IMAGE 1
Cette scène se passe à Jérusalem où Lilith écrit ses mémoires après sa rencontre avec Jésus. L'architecture ici est un mélange de documentations et de purs fantasmes d'auteur. Néanmoins, les pierres constituant les voûtes sont agencées de manière typiquement romaines. Les panneaux de bois au dessus de l'ensemble sont plus où moins inspirés de la maison de Ben-Hur dans le film homonyme (avec tout le recul que l'on doit avoir au vu de la reconstitution très approximative dont à bénéficié ce classique, notament au niveau du Temple d'Herode qui ne ressemble absolument pas à son homologue historique. mais bon, c'est du cinéma ^^).
Les maisons au fond à gauche sont déjà un peu plus fidèles à ce qu'aurait pus être la vraie Jérusalem de l'époque de Jésus. Néanmoins, les reconstitutions ont "démontré" que les toits de la plupart des bâtiments ne possédaient pas de "jardins suspendus". Il avaient pour la plupart de bêtes toits lisses... Là encore, j'ai fais intervenir mon imagination pour concevoir une Jérusalem sans doutes un peu plus "verte" qu'elle ne devait être dans la réalité.
La couleur intervient en deux temps ici :
Sous forme d'une mise en couleurs chaudes et donnant une ambiance relaxante et chaleureuse, propice à la méditation.
Sous forme de brumes séparant les différents plans du décor principal et des bâtiments et dunes du fond.
J'utilise la couleur avant tout aussi pour "sculpter" mes différents volumes. Je joue beaucoup sur les ombres portées, comme dans le cinéma expressionniste Allemand des années 30. Un simple mur bien éclairé peut ainsi "raconter" beaucoup de choses...


IMAGE 2
Même principe que pour la case précédente au niveau de la mise en couleurs et de l'ambiance dramatique.
Il s'agit ici de la première double case de l'album. Le défi à consisté à bien séparer les différents plans d'architectures, le NetB étant un peu (bon allez, OK, franchement) plat ^o^;
C'est dans ses cas là que l'on rends compte qu'ici, la couleur joue un véritable rôle pour la lisibilité pure de l'image. Certains dessinateurs me diront que l'on peut déjà séparer les plans à l'encrage, en jouant sur l'épaisseur de celui-ci par exemple. Certes, mais j'ai préféré réserver cela à la mise en couleurs. Ai-je raison où tord, je ne peux répondre. Après tout : Tout choix implique un renoncement...
Il s'agit ici d'une image post apocalyptique, mais je ne voulais pas d'une ambiance triste, mais d'une ambiance plus zen et onirique. Quelque part, rendre des ruines "attractives" peut sembler malsain pour certains mais bon, qui ne s'est jamais extasié sur les ruines de temples romains ou les ruines numériques des derniers blockbusters made in USA ? Après tout, cette fascination pour les ruines ne date pas d'hier chez l'homme. Rappelez-vous la période romantique de la peinture française du XIXème Siècle, notament les peintures "post-apocalyptiques" d'Hubert Robert.
Notez l'utilisation certes classique mais toujours efficace à mon goût de l'opposition des couleurs chaudes et froides de l'image. Tout en bas, nous sommes dans une ambiance lugubre, étriquée et sombre, et plus nous montons vers le ciel, plus les couleurs sont chaudes lumineuses. Bien entendu, il s'agit ici de rendre lisible les différents plans de l'image mais aussi et surtout d'opposer deux ambiances dans un endroit unique. J'ai pensé rajouter des rayons du Soleil, mais là pour le coup, j'ai pensé que cela donnerait un aspect trop clinquant. Surtout que 2 cases plus loin, nous avons déjà un plan sur le Soleil même éclairant les ruines.

IMAGE 3
Un véritable défi que cette case, et aussi toutes les autres composant cette planche ! En effet, Jésus est ici dans un désert, de nuit, et sans aucuns véritables éclairages à part celui de la voûte céleste ! Si j'avais dus colorer cette scène de façon hyper-réaliste... mis à part quelques étoiles dans le ciel, tout le reste aurait été noir. Et là une page noire, ce n'est pas de la parsse, mais du foutage de gue... ^__^;
Donc pour le coup, je me suis servi du fameux "Bleu Nuit Cameron".
Qu'est-ce ?
Une astuce du cinéaste James Cameron utilisé dans Terminator 2. Pour lui, la perception même des couleurs dans la culture populaire est essentielle. Ainsi, James est parti d'une constatation toute simple : Un décor éclairé en lumière bleu, c'est un décor se trouvant en pleine nuit ! Le bleu est la couleur de la nuit tout bêtement dans l'imaginaire collectif. Il peut ainsi éclairer des dizaines de mètres de couloirs sombres par cette couleur, sans véritables sources de lumières visibles. L'ambiance bleue ne pose aucuns soucis au spectateur qui ne se pose pas la question : "comment cela se fait que l'on distingue tout, sans pour antant voir un seul éclairage réel ?".
La magie du cinéma quoi ^0^
J'ai donc utilisé ici le même principe, mais en rajoutant des volutes de brumes pour là encore séparer les différents plans de décors, resortir le personnage du fond, mais aussi pour insister sur le côté iréel et onirique de la scène.
L'architecture même de cette scène est là encore un mix entre mes fantasmes de dessinateurs et une toute petite partie historique. Cette scène se déroulant en plein désert, je me suis dit que même avec quelques rochers et des montagnes au loin, l'ensemble serait un peu nu. Je me suis donc souvenu des ruines de Pétra et Palmyre. Bien entendu, d'un strict point de vue historique, il y à peu de chances que Jésus ai (à ma connaissance) eu l'opportunité d'admirer ces antiques cités durant sa courte vie. Mais bon, là encore, c'est mon côté Hollywodien à qui pris le dessus ^^.

33 commentaires :

Michel (Vosges) a dit…

Waow... merci pour tous ces renseignements et pour tes superbes visuels N&B et couleurs.
Pfff... c'est beau ! Bravo !

Ashe a dit…

Ca a l'air passionnat a vu de nez mais j'ai pas plus envie que ca de lire le making off avant de lire la bdd ^^.

Je relirai ca tranquilement apres la sortie de l'album =-)

Saerinox a dit…

on peu pas zoomer! dommage, je zoomerais plus tard avec mes yeux sur le papier

KARA a dit…

MICHEL:
De rien ^^

ASHE :
Bin si tu peux lire,je fais aucuns spoilers sur l'histoire. C'est un making of purement technique.

SAERINOX :
Ah bah non hein, j'vais pas vous filer de la HD gratos les gars, faut ach'ter le liv' ^0^

Nied a dit…

Merci beaucoup pour ces informations :] Par contre je me permettrais de faire remarquer que la dernière case est un peu trop "claire" pour évoquer vraiment la nuit : ce bleu Cameron là m'évoque plus le crépuscule que la nuit....
Et je tiens à rappeler une vérité historique : le filtre bleu pour la nuit remonte aux premiers temps du cinéma, quand on appliquait des filtres aux caméras pour signifier un changement d'ambiance... (Nosferatu par exemple, histoire de rester dans le cinéma expressioniste :] )

J'espère ne pas vous avoir trop ennuyé u_u

KARA a dit…

Pour la dernière case, il faut voir aussi ce qu'elle donnera une fois imprimée. Elle risque de ressortir plus foncée que sur un écran. C'est pour cela que je fais des couleurs un poil plus clair au cas où...
Ensuite pour le crépuscule, pourquoi pas vu que la page d'avant, on voit un coucher de soleil ^^

Concernant le Bleu nuit Cameron, bien entendu, le filtre bleu n'à pas été inventé par James Cameron. Il se l'est d'une certaine façon approprié pour en faire une marque de style.
On peut aussi parler de la fameuse nuit américaine qui consiste à mettre un filtre "foncé" devant l'objectif de la caméra pour donner l'impression de nuit. Très utilisé dans les serials des années 30 où "plus récement" sur des séries TV comme Zorro (en NetB).
Mais bon, je comprends parfaitement ton intervention, c'est un peu comme les gens qui parle de l'effet "jamais vu avant" de Bullet Time de Matrix alors que celui-ci n'est qu'une évolution d'un procédé remontant aux premières expérimentations de Muybridge, où plus récemment (et dans une version numérique) à Gondry pour ses publicités Smirnoff.

Rendons à César ce qui est à César ^^

bouri a dit…

Merci pour toutes ces explications, on voit mieux ta vision ^^

Saerinox a dit…

bien que je j'achèterais, j'ai 13 euros mis de coté rien que pour sa
si tu veux même j'attends le 25/26 avril pour te l'acheter devant toi en main propre

KARA a dit…

Bouri :
Pléonasme ? ^^

Saerinox :
Comme tu le sens ^0^

bouri a dit…

Euh joker ^^

KARA a dit…

Ehehehe ^^
PLEONASME : Emploi successif de mots ayant le même sens. Par exemple : descendre en bas, où, on voit mieux ta vision ^^.
On peut employer aussi le pléonasme pour un usage humoristique, voir sarcastique : Un raciste intolérant, une guerre mortelle, la mort qui tue, etc...

Saerinox a dit…

je crois reconnaitre un sort d'un jeu dans la 3eme image, je pense qu'il a fait sa en pensant a Fable^^
sympatoche les ptite sorcière

Alivia a dit…

Super intéressant, merci beaucoup pour ce post et les moult références citées, ça fait plaisir de voir tes appuis étalés un peu partout...
Tiens, j'avais une question pour ma part : pour la technique Cameron, c'est une constatation personnelle, quelque chose que tu as lu au gré de pérégrinations sur le wouaib étoilé, ou quelque chose que tu as pioché dans un écrit du monsieur ? Je viens à l'instant de me dire que s'il existait un bouquin de notes et autres considérations techniques de Cameron, je serais bien curieuse d'y jeter mon museau... Tu as eu l'occasion de scruter ce genre de textes ? Tu as des lectures de ce type à conseiller ? (sans remonter jusqu'à Alberti ou Ingres, peut-être des cinéastes qui t'inspirent, justement ?)

bouri a dit…

Je sais ce que c'est et effectivement j'en ai fait un beau.

Sinon sur le site Soleil on voit les publications d'Avril avec ton album ;)

KARA a dit…

SAERINOX :
Pour Fable 2 c'est possible. Ce jeu à eu bcp de succès je crois et cela ne m'étonnerait pas que celui-ci ai étendu son "influence" jusqu'au Japon.
D'ailleurs, je suis bien tenté d'y jouer ^^

ALIVIA :
Pour le bleu nuit Cameron, je crois que j'ai lu ça dans une chronique d'un magazine de type Mad Movies il y à bien une dizaine, voire une quinzaine d'années. Mais j'ai vu son application dans le making of qui était disponible dans l'édition collector du laserdisc américain d'époque. Notamment pour les scènes de déroulant dans les locaux qu'ils font sauter au deux tiers du films.

Concernant les lectures, il y en à deux sortes, les techniques et les artistiques. Pour les techniques, les livres sont souvent très vite dépassés car le cheptel informatique d'une boite d'FX est renouvelé tous les 8 mois au minimum. Donc il faut plus se tourner à mon sens vers les périodiques. Je te conseille le très bon SFX, un mensuel en kiosque sur les FX, la direction artistique, les intentions des réals, etc... Il y à aussi les Mad Movies et autres Ecran Fantastique.
Le prob c'est que cela tourne un peu en rond des fois. Eh oui,il est fini le temps du bricolage, place à l'informatique. Alors oui c'est pratique l'informatique mais les articles se résument plus parfois à des énumérations des derniers logiciels disponibles pour tel où tel effets.
Pour l'artistique, les biographies des réalisateurs sont sympathiques mais je préfère de loin les making of dispos sur certains DVD. Alors attention, il y à les making of promotionnels où tout le monde se congratulent, où le monde est beau, etc... et il y à les vrais making of, sans langue de bois, assez rares mais quand on tombe dessus, c'est hyper jouissif et très intéressant.
Par exemple, le commentaire audio du réalisateur de Tomb Raider est un véritable plaisir, encore plus intéressant que le film en soi. Il y à aussi le commentaire audio de Chrysalis, un film de SF français réalisé pour 3 fois rien (enfin, toutes proportions gardées : 8 millions d'euros, ce qui est quedal pour une production du genre !) Il y aussi l'incroyable et INDISPENSABLE making of du box collector de Blade Runner, où TOUT est expliqué de A à Z, de l'idée originale en passant par la production, à l'accueil du public (désastreux ^__^;). Curieusement, je n'ai pas trouvé de commentaires audio intéressants sur des dessins animés. Même le commentaire audio de Ghost in The Shell Innocence est pas génial. Par contre, les making of d'AVALON du même réalisateur sont excellents ! Il y aussi le DVD américain d'AKIRA qui contient pas moins de 4500 images de making of !! Hélas, le DVD français n'en retiendra que... 80 ^^;

Bref, en résumé, s'il s'agit de références récentes (films, DA, etc... voir jeux), je te conseille de te tourner vers les périodiques, où les suppléments des DVD (même le making of de ce nanar de Van Helsing est intéressant ^0^).
Pour les références historiques comme par exemple Hubert Robert, où David Caspar Friedrich (mon chouchou du romantisme français), je te conseille plutôt les livres d'art de la collection Tashen entres autres. Ils ne sont pas très chers et surtout assez complets.

Je lis aussi pas mal d'artbooks nippons sur certains DA, dont ceux sur les décors d'Evangelion et de Ghost in The Shell (le premier film). Sinon, jette un oeil sur les liens dispos sur mon blog, tu devrais y trouver certaines petites choses intéressantes sur mes influences graphiques.

Vala vala ^^

Et merci d'apprécié mon travail ^0^

KARA a dit…

BOURI :
Cool ^^
Je vais y jeter un oeil ^^

Michel (Vosges) a dit…

Juste un petit bonjour en passant... je revenais voir les encrages et si il y avait des nouveautés...
Bye

KARA a dit…

Désolé, je n'en montre pas trop non plus parce que bon, il faut que je le vendes mon bouquin hein ^0^

Mais il y aura sans doutes un second making of dans les semaines à venir en même temps que la promo de l'album ^^

Et sinon, oui, bonjour aussi ^^

bouri a dit…

Alors tu as vu?

J'aime beaucoup la couverture

KARA a dit…

Oui j'ai vu merci ^^
Content que cela te plaise.

J'en mettrais une plus grande preview dans quelques jours...

otram a dit…

Merci pour ce petit coup d'oeil sur tes techniques de colo. Et puis sur ces superbes visuels aussi ^_^

J'ai particulièrement aimé la partie sur le bleu Cameron. Très intéressant tout ça..

KARA a dit…

De rien ^0^
"Une passion non partagée n'est pas une passion" ^^

Pour le Bleu nuit Cameron, comme dit plus haut, c'est une vieille astuce de cinéma, mais ça marche toujours.
D'ailleurs, autre astuce, si on éclaire une pièce en bleu et qu'on y diffuse de la fumée : hop, la pièce semble être... sous l'eau !
Une astuce idéale dans les années 80-90 pour tourner des plans avec des maquettes de sous-marins... parfaitement au sec ! Très bien utilisé dans "A La Poursuite d'Octobre Rouge".

Sebastien LABAN a dit…

Bonjour KARA! :)

Je suis désolé que ce message n'ai pas de raport avec ton post, mais nous somme les créateurs de "Meet Meline", la vidéo que tu as mis sur ton blog en video du moment! :o)

On est très fier! Ca nous fait extrèmement plaisir! J'espère que le court-métrage te plaierait autant! :o)

Bonne continuation pour ton superbe blog!
Encore merci et à très bientôt! :o)

Virginie & Sébastien! :o)

KARA a dit…

Bah c'est moi qui vous remercie aussi quelque part ^0^. Ce n'est pas toujours évident que les créateurs de courts autorisent des tiers à diffuser leurs oeuvres (même des trailers), et même malgré le côté "promotion virale".

C'est ballot je viens de retirer le trailer... Bon allez, je la remets pour encore 1 jour où 2 parce que c'est vous, hein ! ^^

Je vous souhaite bonne chance pour la finalisation de votre projet. Je sais que c'est tout aussi dur que passionnant de s'atteler à ce type de projet. Et j'espère bientôt en voir le résultat final aussi ^0^

Tchuss !

Sebastien LABAN a dit…

Hahah merci Kara!

Nous ca ne nous dérange pas, on adore même. C'est ce qui rend le film vivant! On le voir prendre son envole un peu de partout, c'est presque émouvant! :o)

En tout cas, merci pour vos encouragements!
Ca fait chaud au coeur!
Virginie étant passionné de mangas, on reviendra souvent!

A bientôt! :o)
Virginie & Sébastien! :o)

KARA a dit…

Oui voir une de ses oeuvres se "répendre" partout sur le net (voir les médias), c'est quelque chose d'assez grisant ^0^

Repassez quand vous voulez ^0^

bouri a dit…

Salut Kara je viens de voir sur le site soleil en bas de la page d'accueil ton album qui est prévu de sortir le 22 mai 2009 comment se fait-il?

bonne journ

KARA a dit…

J'espère qu'il s'agit d'une erreur, j'envoi un message à la boite pour poser la question.
Merci pour ta vigilance...

bouri a dit…

De rien, mieux que Lycos ^^

çà m'a intrigué aussi par rapport à ce que tu disais, tiens nous au courant

Bonne soirée

KARA a dit…

OK, c'est corrigé ^^

bouri a dit…

Ah oui effectivement, bon c'est cool ^^

WolhRuN a dit…

Bien le bonjour à tous,
Je viens tout juste de lire la série "Le miroir des Alices" . Un an que j'hésitais à l'acheter mais que ça me hantais l'esprit. Du coup, j'ai pris aussi "le bleu du ciel". A peine les 3 tomes finis d'être lus (d'une traite), que je viens de passer un coup de fil à mon libraire pour savoir si il avait T2 de bleu du ciel et Gabrielle. Et oui!! j'ai tellement adoré l'univers (c'est que je recherchais depuis un moment)que j'ai foncé sur le net pour avoir un max d'info sur M.Kara.
Enfin voilà, pour faire simplement et hystériquement -->
Je suis FANNNNN !!!!!
(mon pauvre libraire qui va devoir subir mes appels incessant tant qu'il n'aura pas tout ça en stock ...)

KARA a dit…

Bonsoir à toi aussi ^^

Déjà merci d'avoir apprécié mes travaux. Comme tu as pus le constater, tu n'auras pas trop à attendre pour le second tome du Bleu du Ciel ^0^.

Tu peux aussi lire REALITES chez le même éditeur. Ce n'est pas moi qui ai dessiné cette BD, mais j'en ai fait le scénario, une bonne partie des couleurs et de la mise en scène. En plus, c'est un tome unique : http://soleilprod.com/serie|408|REALITES

Merci encore et bonne future(s) lecture(s) ^0^