lundi 25 novembre 2013

LE TONTON FLINGUEUR



Hommage au Grand Lautner qui démontre que la mémoire populaire
 participe aussi a la pérennité des grands classiques de demain.

Un cinéaste qui a su porter haut l’étendard d'un cinéma populaire, divertissant, iconique, loin de La Nouvelle Vague qui a voulu lui mettre des bâtons dans les roues.
Oui, on a su faire des films d'espionnage, fantastiques, de cape et d'épée, et même de la série de SF à la même époque que Star Trek (RaumPatrol), mais le cinéma français a choisi de partir dans une autre direction. La Nouvelle Vague partait pourtant d'une belle intention... On connait hélas la suite...
Lautner "résista" avec brio jusque dans les années 80 avec son pote Bébel et Audiard, en offrant au "genre" quelques uns de ses classiques que même les d'jeunz savent encore apprécier.
Merci MONSIEUR Lautner...