mardi 1 mai 2012

LE CHRONIQUEUR EXPRESS : TASOGARE OTOME X AMNESIA



-Série TV animée de 12 épisodes, tirée du manga homonyme de MAYBE
-Résumé : Suite à un étrange événement, une jeune femme fut laissée pour morte, seule et enfermée dans un ancien bâtiment de l'académie. Étrangement une personne peut la voir sous son apparence de fantôme : Niiya Teiichi, un étudiant de première année. Ils cherchent désormais tout deux à trouver la raison de son décès, et ce qui a bien pu le causer.

-Une idée originale, amenant un fantôme à ouvrir un club de détectives du paranormal, afin d'enquêter sur les étranges phénomènes de son école !
-Une alternance bien dosée entre thriller, frisson, fan service, et humour parfois... coquin.
-Un graphisme somptueux et constant dans sa qualité. Des couleurs saturées contrastant avec des ambiances sombres et gothiques. Le tout magnifié par une mise en scène très graphique, jouant sur des cadrages parfois originaux, à l'image de magnifiques tableaux où le temps semble se suspendre. Un bel exercice de style par les réalisateurs Takashi Sakamoto et surtout Shin Oonuma, et qui ont participé à Bakemonogatari, expérience ultime de mise en scène décalée et ultra graphique, mais aussi Baka to Test, une comédie écolière complètement loufoque !
-Une galerie de personnages sympathiques, et des scénarios à tiroirs alternant poésie, suspense, rebondissements, et parfois un peu de frisson.
-Une jolie ambiance musicale, avec des génériques qui ne révolutionnent pas le genre, mais qui restent en tête ^0^

-Un humour qui peut sembler potache pour certains. Mais les réalisateurs n'en abusent pas, ce qui donne un ton plus mignon et bon enfant au final dans les passages de détente.
-Le manga original en est à son septième volume au Japon. Soit des dizaines et des dizaines d'histoires pour une série TV qui ne dépassera pas... les douze épisodes ! Résultat, les scénaristes sont obligés de ne prendre que les passages qu'ils jugent "essentiels". Le résultat se tient parfaitement d'un point de vue narratif, mais quand on connait le manga original, on ne peut s'empêcher de regretter les nombreux chapitres mis de côté, et qui creusent plus en avant la psychologie et le relationnel des personnages.
-Il faut aimer l'alternance entre comédie romantique et suspense horrifique pour une histoire qui devient un peu plus sombre à chaque épisode...
-Le manga est toujours inédit en version française. Il diffère cependant de son homologue animé. Si le design des personnages est respecté, le manga est plus graphique dans son encrage, avec des noirs et des blancs très présents. l'animé, lui, est plus épurée dans ses traits et plus onirique dans ses ambiances. L'esprit (^0^) est cependant parfaitement respecté pour une adaptation qui s'annonce hélas trop courte.

Une excellente surprise pour cette série TV au charme indéniable, au romantisme noir dut essentiellement à Yuuko. Une héroïne véritablement fantomatique, profondément attachante, rigolote et taquine, mais aussi encline à une profonde nostalgie et une réelle détresse de la solitude. Pour les amoureux de comédie fantastiques mais aussi de belles images poétiques et oniriques.


(NOTE HORS SUJET : Ceci est le 333 ème post de mon blog ^0^)