mercredi 25 août 2010

POST EXPRESS : LES CLOCHARDS DE TOKYO SONT ORPHELINS...




C'est un grand nom de l'animation japonaise qui vient de nous quitter hier matin. 46 ans, c'est un âge insensé pour mourir, d'ailleurs y'a t'il un âge pour "décemment" mourir ? Bien sur que non...
Satoshi Kon était un grand réalisateur qui connu le succès critique et public de par une série d'oeuvres majeures telles que Tokyo Godfathers, Millenium Actress où encore Paranoïa Agent. Il était le symbole d'une industrie se renouvelant par le truchement d'auteurs parvenant à imposer une vision aussi originale qu'accessible au plus grand nombre de spectateur, une qualité trop rare pour ne pas être soulignée.



Décédé d'une "longue maladie" comme on le dit pudiquement, le réalisateur était en production d'une oeuvre cinématographique dont on ne sait si elle restera inachevée où non...

Merci monsieur Satoshi Kon,
et reposez en paix...

Plus d'infos : ANIMELAND



8 commentaires :

Manu Mane a dit…

Mince. Je ne l'avais connu que sur Perfect Blue, un thriller atypique évoquant si je me souviens bien le dédoublement de personnalité. Je le reverrai en pensant à lui.

Nombreux sont les gens qui seront partis cette année.

MisterFox a dit…

Requiescat in pace

je n'ai jamais entendu parler de lui, au moins j'aurais l'occasion maintenant de voir ses œuvres

Thomas a dit…

Etant un grand fan de son film Paprika, c'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris ça hier matin.

Reposez en paix, et encore merci pour tout.

KARA a dit…

Merci à tous pour vos mots.

MANU MANE:
Depuis quelques années même, c'est une hécatombe, même dans le cinéma français.

MISTER FOX:
Essaye donc Perfect Blue et Tokyo Godfathers.

Ashe a dit…

Nous avons perdu un très grand monsieur. Même si je m'intéresse moins à la japanimation depuis deux ans, je reste un grand fan de ses oeuvres.

Le meilleur reste pour moi Millenium Actress, tellement original et subtil. Mais tous ses films méritent un coup d'oeil.

KARA a dit…

ASHE:
Certes.
Il faut que je pense à mater Paranoïa Agent tiens moi...

Ashe a dit…

J'ai une préférence pour les films, sur la longueur paranoïa agent m'a un peu fatigué.
Mais la galerie de personnage mérite à elle-seule le détour, et ca reste bien au dessus de la production classique bien entendu.
L'opening exprime très bien toute la bizarrerie de la série, faut pas hésiter à y jeter un oeil sur youtube.

KARA a dit…

Oui le générique de début est très déroutant mais Satoshi aimait bcp ce compositeur apparemment.