jeudi 29 mai 2008

CINEMA DE QUARTIER

Gros consommateur de bandes dessinées et de films de tous pays, je vous propose de partager ici même en plus de mon actu, mes petits coups de coeurs ciné et TV du moment… FICHE TECHNIQUE :
SHAKUGAN NO SHANA - film d'animation nippon de 86 minutes (2007)
Réalisation : Takashi Watanabe (Angelic Layer-Starship Operators)
Character design : Mai Otsuka (NieA 7)
Direction artistique : Shin Okui (Genshiken)

QUID ?
A l'origine, SHAKUGAN NO SHANA est une série TV fantastique narrant la chasse aux « démons” d’une jeune fille nommée SHANA. Ceux-ci aspirent l’âme de leurs victimes pour les remplacer par des « torches », des simulacres d’êtres humains sans âmes, voués à disparaître tôt où tard du monde… et de la mémoire de leurs proches ! Le jeune Yuki est une de ses torches. Mais celui-ci dispose pourtant de toute sa conscience ! Pourquoi ? Quel est le but de ces étranges créatures semblant littéralement se nourrir de leurs victimes ? Menée tambour battant, cette série se distingue par un scénario certes académique mais efficace, aux ramifications multiples et complexes. D’une qualité graphique de haut niveau faisant la part belle aux effets spéciaux numériques et aux éclairages soignés, SHAKUGAN NO SHANA est une sympathique série TV dynamique. LE FOND :
Deux solutions semblent s’êtres offertes aux créateurs du monde de SHANA.
Soit mettre en scène un film faisant suite à la série, où raconter une histoire inédite et parallèle.
Soit refaire un (luxueux) remake de la série TV afin de conquérir d’hypothétiques nouveaux fans, où tout simplement refaire leur création… mais en mieux !
La série ayant connue une séquelle récente au moment où j’écris ces lignes, c’est la seconde solution qui a été adoptée. Le résultat est plutôt réussi. Le scénario du film se concentre sur les principaux personnages tirés de la série TV d’origine, et fait la part belle à de nombreuses scènes d’action réussies, et le tout en restant parfaitement accessible au néophyte tout en faisant plaisir au fan des débuts, heureux de retrouver son héroïne favorite sous de nouveaux et plus beaux atours. LA FORME :
Si la série TV était déjà de belle facture dans son ensemble, le film semble de son côté se scinder en deux parties distinctes.
Une première heure plutôt joliment animée, du niveau de la série originelle sans pour autant la dépasser réellement à mon sens. La dernière demi-heure par contre, nous plonge directement dans un véritable film au sens « écran large » du terme : animation ultra fluide, montage « cut » dynamique, mise en scène grandiose pour une scène finale à grand spectacle riche en suspense et en émotion !A VOIR ?
Loin d’être un futur grand classique de l’animation nippone, SHAKUGAN NO SHANA n’en reste pas moins une luxueuse série B d’action, finement réalisée et pouvant se regarder à loisir pour le simple plaisir des yeux, tout en donnant aux néophytes curieux l’envie de découvrir dans la série TV d’origine…